YouTube : Ryan ToysReview victime de poursuites

Si vous êtes de ceux qui passent la majeure partie de leur temps sur YouTube, vous êtes certainement déjà tombés sur une des vidéos de Ryan ToysReview. En 2018, le jeune YouTubeur de 7 ans aux millions d’abonnés avait réussi l’exploit de devenir, en quelques mois, le YouTubeur qui a gagné le plus d’argent grâce à YouTube, d’après Forbes.

Jusqu’ici, les choses semblaient aller plus que bien pour Ryan ToysReview, dont la fortune est aujourd’hui estimée à environ 20 millions d’euros. Mais c’était avant qu’il fasse l’objet d’une plainte déposée par l’organisation indépendante Truth in Advertising auprès de la FTC ou l’administration de régulation du commerce américaine.

youtube

Crédit photo PIXABAY

D’après cette organisation, les partenariats effectués par Ryan ToysReview dans ses vidéos ne seraient pas toujours identifiables.

La Truth in Advertising mène l’enquête

Pour justifier sa plainte, la Truth in Advertising a publié un communiqué de presse dans lequel elle déclare qu’elle a mené une enquête approfondie sur le cas de Ryan ToysReview avant de déposer sa plainte.

D’après l’organisation, en visionnant le contenu de Ryan ToysReview, les abonnés du jeune YouTubeur ne sauraient pas « faire la différence entre une publicité et un contenu classique. »

Selon eux, « chaque lien financier entre un publicitaire et le vendeur d’un produit devrait être clairement et visiblement indiqué, de telle manière à ce qu’il soit facile pour l’audience visée de le comprendre. »

Des preuves à l’appui

Pour étoffer ses dires, la Truth in Advertising a pris l’exemple d’une vidéo dans laquelle on peut voir Ryan ToysReview  déballer devant ses millions d’abonnés les cadeaux de Noël qu’il a reçus venant de Walmart. Dans celle-ci, ni Ryan, ni sa mère ne font référence à un partenariat. Toutefois, lorsque l’organisation a vérifié les informations de la vidéo, elle a réalisé qu’il s’agissait d’un contenu sponsorisé.

D’après la Truth in Advertising, le fait que le public de Ryan ToysReview soit à majorité des jeunes représente un véritable problème face à ce manque de transparence. « Des études montrent qu’un enfant de moins de 5 ans n’est pas en mesure de distinguer une publicité d’un autre contenu à la télévision. » Qui plus est, Ryan ToysReview enfreindrait la loi en ne respectant pas les règles établies par la FTC.

Pour le moment, Ryan et ses parents n’ont pas encore réagi à cette plainte.

Mots-clés youtube