Clicky

YouTube s’excuse auprès des créateurs LGBTQ

La communauté LGBTQ (lesbiennes, gays, bisexuels transgenres et queer) est aujourd’hui de plus en plus influente et gare à ceux qui s’en prendraient à elle en ne respectant pas ses droits.

YouTube l’a récemment appris à ses dépens. La plateforme vidéo a fait l’objet de nombreuses critiques suite à la démonétisation de certaines vidéos publiées par des créateurs de contenus faisant partie de la communauté LGBTQ.

Pour faire amende honorable, YouTube a présenté ses excuses à la communauté LGBTQ le 30 juin 2018, dernier jour du mois des fiertés aux États unis et jour de la marche des fiertés à Paris. YouTube a choisi Twitter pour s’excuser auprès de tous les membres de cette communauté.

La communauté LGBT a non seulement vu ses contenus démonétisés, mais a également vu la diffusion de publicité anti-LGBT sur la plateforme.

YouTube fait son mea culpa

Sur le compte officiel de YouTube, on peut donc lire : « C’est le dernier jour du mois des fiertés et nous souhaitons nous adresser en particulier à la communauté LGBTQ. Nous sommes fièr(e)s de toutes les voix LGBTQ qui sont présentes sur notre plateforme et du rôle important qu’elles jouent dans la vie des jeunes gens. »

« Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait des problèmes majeurs et que nous avons laissé tomber les membres de la communauté LGBTQ — des publicités inappropriées et des soucis concernant la manière dont nous gérons notre politique de monétisation. Nous sommes désolés et nous promettons de faire mieux. »

La communauté LGBTQ très touchée

D’après le site The Verge, de nombreux créateurs de contenus LGBTQ ont notamment reproché à YouTube d’appliquer des restrictions d’âge de diffuser des publicités homophobes ou encore de démonétiser toutes les vidéos contenant les mots « trans » ou « transgenre » dans leur titre.

Pour faire savoir leur mécontentement, les membres de cette communauté ont créé il y a plus d’un an le hashtag #YouTubeIsOverParty.

YouTube avait alors été interpellé à plusieurs reprises, mais avait mis plusieurs mois à réagir et rétablir la visibilité des vidéos LGBTQ concernées. Même si YouTube dit avoir pris des mesures pour éviter que ce genre d’incidents ne se reproduise, il n’en dit pas plus.

La plateforme a souligné dans son message qu’elle fera maintenant en sorte que la communauté LGBTQ se sente « en sécurité, bienvenue et traitée de manière égale. »

Mots-clés webyoutube