Clicky

YouTube : un prankster allemand va aller en prison

YouTube a vu naître un nombre considérable de prankster au fil de ces dernières années. Pour se démarquer, certains poussent parfois le concept assez loin et c’est notamment le cas de ce vidéaste.

Ahmed Ahadi, ou ApoRed pour les intimes, est une véritable célébrité outre-Rhin et il compte ainsi plus de deux millions d’abonnés à sa chaîne. Passionné de gaming, il a rapidement commencé à verser dans la prank et à diffuser des canulars relativement élaborés dans lesquels il s’amusait à s’enfermer la nuit dans des cinémas ou des restaurants.

Prankster

Fort de son succès, il a également tenté de se lancer dans la chanson et son premier clip a rencontré un certain succès en totalisant un peu plus de vingt-six millions de visualisations en l’espace de seulement un an.

Les pranks les plus courtes sont les meilleures

Ahmed a également été la cible de vives critiques ces dernières années et beaucoup lui ont ainsi reproché d’aller trop loin.

Il a franchi la ligne rouge durant l’été 2016 en organisant un canular particulièrement douteux. Le prankster s’est en effet amusé à déambuler dans les rues de Hambourg en se faisant passer pour un terroriste et en menaçant les passants de se faire exploser.

Pour couronner le tout, il a fini en jetant sur le sol une valise censée contenir une bombe.

Inutile de le préciser, mais ce canular a déclenché un véritable vent de panique à travers la ville en raison du contexte actuel et de nombreux passants ont été blessés en tentant de prendre la fuite.

Ahmed a rapidement compris qu’il avait trop loin et il a donc diffusé dans la foulée une vidéo d’excuses sur sa chaîne. La séquence incriminée a pour sa part été supprimée dans la foulée.

Ahmed n’échappera pas à la prison

Toutefois, les autorités n’ont pas vraiment apprécié la plaisanterie et elles ont donc décidé de poursuivre le prankster pour blessure corporelle et perturbation de l’ordre public.

Le procès s’est déroulé la semaine dernière, mais Ahmed a choisi de ne pas se présenter devant le juge. Excédée, cette dernière a refusé de reporter la séance et  l’accusé a donc été reconnu coupable. Il devra donc purger une peine de prison dont la durée n’a pas encore été définie.

En parallèle, le CSA allemand a lancé une procédure administrative à son encontre peu de temps avant l’été. Il a en effet déterminé que sa chaîne YouTube ne respectait pas la législation allemande en matière de coordonnées et il a donc décidé de le sanctionner d’une amende de cinquante mille euros.

Pour ne rien arranger, les autorités allemandes sont également en train d’étudier les autres vidéos présentes sur sa chaîne afin de déterminer si ces dernières respectent bien la législation en vigueur dans le pays.

Mots-clés justiceyoutube

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Damien

    On ne dit pas PRANK mais FARCE , donc un farceur, et non pas Prankers. merci

    • Paul

      c’est de l’anglais car comme on se doute ce sont les américains qui ont  »inventé » ce concept donc on a gardé la langue d’origine

      • tylerkay

        Non, les américains n’ont pas « inventé » le canular filmé, des anonymes (de tous les pays) l’ont simplement rendus populaire via une plateformes gérée par une multi-nationale US. Il ne s’agit donc pas ici d’une invention, mais d’un terme générique, aucune raison de le garder en anglais amha.

    • C’est plus compliqué.Paul a bien résumé la situation. La « prank » est née aux Etats-Unis et elle ne fait pas allusion à la simple farce. Elle est intimement liée à YouTube et aux nouveaux usages induits par la diffusion en direct.

      • tylerkay

        Mouai… pas convaincu. Il s’agit de canular filmé, et ce n’est pas intimement lié à Youtube. Ça existe à la télévision / radio depuis bien longtemps.