YouTube : un « prankster » condamné pour ses blagues en Thaïlande

YouTube et les pranks ne font pas toujours bon ménage et c’est précisément ce que prouve cette surprenante histoire. Un adepte de la chose vient en effet d’être condamné en Thaïlande pour avoir tenté de faire dérailler un train… avec des pièces de monnaie.

Nathan Bartling a une vingtaine d’années. Né aux États-Unis, il habite désormais en Thaïlande et il est à la tête d’une chaîne très populaire suivie par environ trois millions de personnes : My Mate Nate.

Nate

Il est ce que l’on appelle communément un « prankster » et il passe donc le plus clair de son temps à faire des blagues à ses semblables et à filmer leurs réactions pour alimenter sa chaîne.

Un « prankster » inquiété en Thaïlande

Nathan s’est récemment découvert une passion dévorante pour les trains thaïlandais et il a donc décidé un beau matin de se rendre sur les voies ferrées pour déterminer s’il était ou non possible de les faire dérailler avec de simples pièces de monnaie.

Il a donc placé plusieurs pièces sur un rail et il a attendu patiemment l’arrivée d’un train, en prenant soin de filmer toute la scène avec sa caméra.

L’expérience a bien été un échec et le train en question n’a pas déraillé.

Les autorités locales ont fini par tomber sur la vidéo et elles n’ont pas franchement goûté la plaisanterie. Encore moins lorsqu’elles ont réalisé que l’expérience avait laissé trente-huit marques sur le rail.

Face à la situation, elles ont donc décidé d’entamer des poursuites à l’encontre de l’Américain. Le procès s’est tenu en début de semaine et Nathan a été reconnu coupable d’infraction en vertu d’une loi thaïlandaise datant de 1921 et portant sur les chemins de fer.

Plutôt compréhensif, le juge l’a donc condamné à une amende de 100 bahts, ce qui équivaut à environ 2,60 €.

Il voulait savoir s’il était possible de faire dérailler un train avec des pièces de monnaie

L’histoire ne s’arrête cependant pas là. En examinant la chaîne de Nathan, les autorités ont également trouvé une autre vidéo dans laquelle notre facétieux amis place ses chats face à un scorpion thaïlandais afin de filmer leurs réactions. Elles ont donc décidé d’ouvrir une nouvelle enquête et elles envisagent désormais de le poursuivre pour cruauté envers les animaux.

Nathan a été prompt à réagir de son côté et il a immédiatement supprimé les deux vidéos incriminées. Hier, il a également pris la parole afin de présenter ses excuses. Il a notamment déclaré qu’il comptait assumer ses responsabilités et qu’il n’avait pas l’intention de s’enfuir en retournant dans son pays d’origine.

Les Thaïlandais ne semblent pas être de son avis pour leur part. Ils ont effectivement lancé une pétition demandant au gouvernement local de révoquer son visa pour le forcer à retourner chez lui. Elle compte un peu plus de 66 000 signatures à l’heure actuelle.

Mots-clés justicewebyoutube