YouTube : un prankster sous le feu des critiques après une blague de très mauvais goût

YouTube et les pranks ne font pas toujours bon ménage et c’est précisément ce que prouve cette nouvelle histoire. Un utilisateur de la plateforme est en effet sous le feu des critiques à cause d’une blague de très mauvais goût.

Arya Mosallah a une vingtaine d’années et il se décrit lui-même comme un garçon avec une caméra et un rêve.

Prank

Il a lancé sa chaîne YouTube en 2014. En quête de notoriété, il s’est très vite tourné vers les pranks et il a rapidement fédéré une importante communauté autour de ses productions.

Une prank qui ne passe pas

ItzArya, sa chaîne, est en effet suivi par un peu plus de six cent mille personnes à travers le monde et elle totalise plus de 89 millions de vues toutes vidéos confondues.

En fin d’année dernière, Arya s’est lancé dans une nouvelle série de blagues très discutables. Le YouTubeur a en effet arpenté Londres avec plusieurs gobelets remplis d’eau pour les jeter ensuite au visage des passants, sans oublier de filmer toute la scène.

Deux vidéos ont été réalisées pour le moment, et elles n’ont pas forcément fait l’unanimité. Ce qui peut s’expliquer assez facilement compte tenu du contexte actuel.

Londres a en effet été confrontée à plusieurs attaques à l’acide au fil de ces derniers mois. L’été dernier, un livreur du nom de Jabed Hussein a ainsi été aspergé d’acide alors qu’il se trouvait au volant de son scooter, arrêter à un feu rouge. Fort heureusement, il portait son casque et il avait pris soin de baisser sa visière.

Une blague de mauvais goût

Si l’on en croit les rapports officiels, alors le nombre d’attaques de ce type aurait fortement augmenté ces derniers mois et pas moins de quatre cent trente et une attaques à l’acide auraient ainsi été recensées à Londres durant les douze mois de l’année 2016.

Et tout le problème est là, bien entendu. Arya Mosallah est accusé par les internautes d’utiliser ces attaques et la peur des gens pour faire sa publicité et rendre viraux ses pranks.

Il semblerait d’ailleurs que cette stratégie se soit avérée payante puisque la dernière vidéo de ce type a réussi à dépasser les 1,6 million de vues en l’espace de seulement trois semaines.

Mots-clés webyoutube