Clicky

YouTube : une vidéo complotiste s’est retrouvée dans les tendances

YouTube est accusé de favoriser les vidéos complotistes pour tenir ses visiteurs captifs et pour les retenir ainsi plus longtemps sur la plateforme. Ce que le concerné réfute évidemment. Mais cette nouvelle affaire ne plaide pas vraiment en la faveur du service vidéo de Google.

Le site a en effet laissé monter dans sa section tendance une vidéo complotiste affirmant que l’un des survivants de la fusillade de Floride était en fait un acteur.

YouTube

Une erreur de son système selon YouTube

La vidéo, qui a récolté plus de 200.000 vues, était intitulée « David Hogg l’acteur » et montrait l’élève du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland (localité située à environ 75 kilomètres au nord de Miami) dans une émission d’actualités locales de l’été dernier au cours d’une dispute sur la plage. Hogg, qui est devenu un ardent défenseur du contrôle des armes à feu après la fusillade de Parkland, a depuis nié dans les médias être un acteur.

YouTube a déclaré que la vidéo était au premier rang de sa section tendance, qui est mise en valeur en haut de sa page d’accueil, car les images provenaient d’une source réputée sur le site. Dans un communiqué, YouTube a déclaré :

« Cette vidéo ne devrait jamais être apparue dans les tendances. Parce que la vidéo contenait des images d’une source d’information faisant autorité, notre système l’a mal classé. Dès que nous avons pris connaissance de la vidéo, nous l’avons supprimée des tendances et de YouTube pour violation de nos règles. Nous travaillons à améliorer nos systèmes pour aller de l’avant. »

Les activistes anti-armes à feu pointés par les complotistes

Selon le New York Times, la vidéo a été postée à partir d’un petit compte sous le nom de Mike M. L’auteur a indiqué au journal qu’il était un homme de 51 ans de l’Idaho, mais a refusé de donner plus de détails. Quoi qu’il en soit, la vidéo a alimenté les théories du complot selon lesquelles les élèves de l’école de Parkland, qui ont fait campagne pour un contrôle plus strict des armes à feu, sont des « acteurs de crise » envoyés par des activistes anti-armes à feu.

Les autorités ont déclaré que le tireur présumé, Nikolas Cruz, a utilisé un fusil semi-automatique AR-15 légalement acheté lors de l’attaque qui a tué 17 personnes. Hogg a été l’un des étudiants à l’avant-garde de la campagne de protestation. Il a donné un certain nombre d’interviews passionnées appelant à des restrictions plus strictes des armes à feu aux US.

Mots-clés webyoutube