YouTube va passer en revue ses chaînes les plus populaires pour limiter les contenus offensants

YouTube a récemment été victime d’un scandale retentissant à cause d’une vidéo de l’un de ces vloggeurs les plus populaires, Logan Paul. La vidéo polémique montre le jeune homme riant du cadavre d’un japonais, qui apparemment s’est suicidé.

Suite à cela, Google a révoqué le statut « Preferred » de la chaîne de Logan Paul. Les répercussions ne s’arrêtent pas là. Le géant du web va également revoir toutes les autres chaînes populaires de YouTube.

YouTube

À partir de maintenant, YouTube va donc passer aux cribles d’autres chaînes influentes pour éliminer les contenus inappropriés. À cet effet, la plateforme vidéo aura recours à une IA pour vérifier si une vidéo n’est pas offensante. Elle a aussi annulé le projet « Google YouTube Red » auquel Logan Paul devait participer.

Étant donné que la publicité est la principale source de revenus de YouTube, ces décisions ont été inévitables pour maintenir son image de marque aux yeux du public.

La suite de la saga Logan Paul

YouTube a annulé le contrat publicitaire lucratif « Google Preferred » pour la chaîne de Logan Paul et a limité la capacité de la star à gagner de l’argent sur la plateforme. À la suite de la vidéo controversée, le site utilise maintenant des modérateurs humains et des IA pour repérer si les vidéos des Preferred Channel sont inoffensives.

Google a donc informé ses partenaires privilégiés quant à ce nouveau système de modération de contenu.

Selon les informations rapportées par Bloomberg, plus de 10 000 modérateurs humains seront engagés pour le développement de ce projet. En cas de transgression des règles de diffusion de YouTube, Google va également pénaliser les créateurs en réduisant leur part de revenus générés par les publicités, comme cela est actuellement le cas pour Logan Paul.

À propos des Prefferd Channel

Le système « Preferred program » de la société permet aux entreprises de publier exclusivement des annonces sur les vidéos des créateurs qui figurent parmi les 5% qui amassent les prix les plus élevés auprès des annonceurs. En d’autres termes, les chaînes Google Preferred sont donc celles qui génèrent le plus de revenus publicitaires.

Au cours de 2017, la « sécurité de la marque » a été un problème récurrent pour YouTube, suscitant une série de promesses de solutions. Aucune des solutions n’a cependant été efficacement appliquée jusqu’au scandale provoqué par Logan Paul.

Avec ces nouvelles règles de limitation de contenu, les spécialistes du marketing attendent avec impatience d’en voir l’impact sur YouTube et ses affiliés.

Mots-clés webyoutube