Clicky

Zone Telechargement et les autres ont séduit 14 millions de français

L’ALPA a ouvert ses portes en 1985 et elle lutte depuis cette époque contre toutes les formes de contrefaçon sur le secteur du cinéma et de l’audiovisuel. Inutile de le préciser mais elle a évidemment beaucoup plus de boulot depuis que le web s’est installé dans nos chaumières. L’association vient d’ailleurs de rendre son dernier rapport et il risque de faire tourner quelques têtes.

Si l’on en croit les dernières mesures effectuées par l’association, alors les français seraient de plus en plus nombreux à visiter les sites pirates. Le chiffre serait même en hausse de 20% par rapport à 2009.

Rapport ALPA

Le piratage a encore de beaux jours devant lui, c’est même l’ALPA qui le dit.

Pas mal, non ? Certes et ce n’est même rien de le dire car plus de quatorze millions de français consulteraient ces sites au moins une fois par mois. Cela représente tout de même un internaute sur trois.

Zone Telechargement a dépassé le seuil des 3,4 millions de visiteurs uniques en juillet

Il est important de signaler que ces chiffres ne sont qu’une simple estimation. Ils ne prennent d’ailleurs en compte que les plus gros sites de téléchargement et ils excluent en plus toutes les plateformes légales comme YouTube ou même Dailymotion. Ce détail est loin d’être anodin car ces services diffusent aussi parfois des contenus protégés par les droits d’auteur.

Mais qui sont-ils, ces vils pirates ?

Toujours d’après la même étude, les hommes seraient nettement plus enclins à la chose. 55% des internautes consommant ce genre de contenus appartiendraient à la gente masculine. Ils seraient assez jeunes aussi : 19% auraient entre 15 et 24 ans, 22% entre 25 et 34 ans et 29% entre 35 et 49 ans. Attention cependant car cela ne veut pas dire que les femmes ne vont pas sur ces sites.

En réalité, elles fréquenteraient surtout les plateformes de streaming.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les gens les moins aisés ne seraient pas les plus concernés. Selon l’enquête menée par l’ALPA, 46% des pirates auraient des revenus compris entre 27 000 et 54 000 euros.

Pourquoi n’achètent-ils pas leurs films et leurs séries ? C’est une très bonne question mais l’étude n’apporte aucun élément de réponse.

Bon, et pour les sites alors ? Ils ne sont pas tous sur le même pied d’égalité. Cela ne devrait pas vous surprendre mais Zone Telechargement se distingue pas mal de ses concurrents. Il aurait même atteint les 3,4 millions de visiteurs uniques au mois de juillet et il attirerait ainsi plus de monde que Les Echos. C’est d’ailleurs lui qui le dit.

Mots-clés web

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.