Zoom x10, 5G, mobiles entrée de gamme, marché PC, un responsable de Huawei s’épanche

Huawei ne compte pas rester les bras croisés en 2019. Le géant chinois du smartphone, récemment intronisé second plus gros constructeur après Samsung, a fait part de certains de ses projets au site allemand AndroidPit, au travers d’un entretien accordé par Walter Ji, l’un des responsables Europe de la firme. S’exprimant sans détour, l’intéressé a révélé que Huawei s’activait sur la photo et qu’un Zoom par 10 était actuellement à l’étude pour un prochain flagship.

Les questions respectives des smartphones entrée de gamme, de la 5G et d’Android One ont par ailleurs été abordées, sans pour autant éluder la vision propre à Huawei en matière de laptop. Un autre secteur au sein duquel la marque cherche clairement à s’imposer depuis quelques mois, comme en témoigne la récente présentation du MateBook 13 en Chine.

Dans un entretien au site allemand AndroidPit, un responsable de Huawei a indiqué que la firme réfléchissait à intégrer un Zoom par 10 sur son prochain flagship.

« L’année prochaine, nous verrons certainement plus d’innovations côté capteurs photo. Aujourd’hui, nous en avons trois, imaginez-en quatre pour l’année prochaine ». L’annonce a le mérite d’être claire, le Huawei P30 (qui n’a pour l’heure rien d’officiel) pourrait bien arborer non pas trois, mais quatre modules photo à son dos, et ce n’est pas tout, la présence d’un zoom par 10 est également évoquée. « Un zoom par trois ou cinq, ce n’est pas suffisant. Un zoom par dix avec une qualité constante sur smartphone, ça c’est unique ! Nous travaillons dans cette perspective et nous pourrions avoir une ou plusieurs surprises pour vous« .

Huawei croit très fort en la 5G… beaucoup moins en Android One ou dans les smartphones entrée de gamme

Comme les autres leaders du marché, Huawei s’investit sur la 5G et croit très fort aux bienfaits de ses débits élevés et de sa faible latence, pour nous aider dans notre quotidien. « Avec la 5G, vous n’avez plus besoin de téléchargements, tout est disponible sans délai depuis le cloud », estime notamment Walter Ji, qui n’en reste pas moins lucide sur les inconvénients – à court terme – de ce nouveau réseau cellulaire. L’intéressé pointe notamment que la 5G ne sera pas immédiatement rentable et que son déploiement prendra du temps.

L’impact des modems 5G, plus gourmands en énergie que nos actuelles puces 4G, constituera également un obstacle à contourner pour Huawei, qui table sur une gestion plus intelligente à la fois du réseau et de l’alimentation. Cela tombe bien, son très récent Kirin 980 fait encore plus de place à l’IA, au travers de deux composants NPU.

En matière de smartphone entrée de gamme, Walter Ji fait en revanche part d’un intérêt décroissant de Huawei sur ce secteur. « Avec l’entrée de gamme, vous ne pouvez pas offrir une bonne expérience utilisateur, ce n’est donc pas bon pour la marque Huawei« , a-t-il défendu. Faut-il y voir une amorce d’abandon des mobiles abordables chez Huawei ? Difficile à dire, d’autant que l’entrée de gamme permet aux géants du secteur de s’imposer dans les pays émergents. L’un des derniers leviers de croissance sur un marché du smartphone qui arrive à saturation. Peut-être qu’à l’avenir, la gestion de l’entrée de gamme sera déléguée à Honor, la filiale du groupe chinois ayant la jeunesse en ligne de mire.

Le désintérêt palpable de Walter Ji pour l’entrée de gamme s’étend par ailleurs à la question d’Android One, la version simplifiée de l’OS de Google. « Nous l’avons testé sur nos marchés [en Chine], mais je ne pense pas que nos clients en soient satisfaits », a-t-il lancé sans s’étendre plus sur le sujet.

L’enthousiasme du porte-parole de Huawei renaît en revanche lorsqu’il est question du marché PC. « Le PC est un élément de base important pour nous, un élément sur lequel nous continuons d’investir », a-t-il indiqué. Et effectivement, Huawei semble peu à peu muscler son jeu sur ce terrain, notamment au moyen de son Matebook X Pro, annoncé en amont du dernier MWC. Un laptop de haut standing, qui peut se targuer de n’avoir aucun défaut majeur, si ce n’est de s’inspirer assez franchement du design emblématique des MacBook Pro d’Apple.

Mots-clés huawei