Web

1 million de comptes Facebook détournés par un site de rencontres

Et pourtant, au départ, cela semblait partir d’un bon sentiment. Un site de rencontre, nous ne le nommerons pas, aurait en effet utilisé un million de comptes Facebook pour construire son site et élaborer des fiches détaillées pour vous permettre de trouver chaussure à votre pied. Sur ce million de profils, ce sont les données personnelles de 250.000 personnes qui auraient été publiées sans aucune autorisation spécifique. Si vous lancez un nouveau service et que votre base de données reste vide, voilà peut-être une nouvelle solution à envisager.

La démarche n’en reste pas moins intéressante sur le papier. L’objectif des créateurs de ce site, du moins selon eux, était d’extraire des photographies de membres du célèbre réseau social pour les trier ensuite avec un logiciel de reconnaissance faciale. Il n’était pas question d’identifier ces personnes, mais plutôt de les classer en fonction de leur physique. Je sais, je sais, ce n’est pas forcément du meilleur goût mais là où ça devient encore plus drôle, c’est que les données personnelles de ces personnes apparaissaient en dur sur le site sans que ces dernières n’aient donné leur autorisation.

Forcément, Facebook n’a pas tardé à répliquer en annonçant le lancement prochain d’une procédure à l’encontre de ces indélicats. L’enquête n’en est qu’à ses prémices, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions mais on sait au moins que le réseau social ne rigole pas avec les données de ses membres. Enfin, plutôt qu’il ne les cède pas facilement, bien sûr…

Enfin, c’est pas tout ça, mais faut que je vous laisse, j’ai aussi un site de rencontres à monter, mais avec des castors histoire d’être un peu plus branché.

Via (Crédits Photo)

Mots-clés facebookweb