10 choses à savoir sur 24 heures chrono

« 24 heures chrono » fêtera cette année son 20ème anniversaire. Au cours de ces deux décennies, la série portée par Kiefer Sutherland, qui a prêté ses traits à Jack Bauer, est devenue culte. Le succès rencontré par le programme est tel qu’il a fait l’objet de neuf saisons. Depuis le mois de janvier 2021, l’intégralité de la série est disponible sur Netflix.

Pour la petite histoire, 24 heures chrono a fait ses débuts en novembre 2001, soit deux mois après les attentats du 11 septembre. Cette série dont chaque saison comprend 24 épisodes a la particularité de se dérouler en temps réel. Dans 24 heures chrono, on suit les aventures de Jack Bauer, un agent fédéral de la Cellule antiterroriste. Ce dernier essaye par tous les moyens de déjouer les attaques qui visent les États-Unis. Et dans chaque saison, il a 24 h pour y arriver…

24 Heures Chrono, une série qui aura marqué son époque
24 Heures Chrono, une série qui aura marqué son époque

Pour marquer ces 20 ans, on vous propose de découvrir 10 choses à savoir sur la série culte !

À l’origine, 24 heures chrono devait parler de mariage

Les fans de 24 heures chrono seront sûrement surpris d’apprendre qu’à l’origine elle devait en fait parler de mariage. Le concept de base était néanmoins le même, c’est-à-dire une série qui se déroule pendant 24 h en temps réel. Mais au début, quand Joel Surnow, l’un des créateurs du show, a pitché son idée à son co-créateur Bob Cochran, il voulait mettre en scène le déroulement d’une journée de mariage.

Par la suite, ils se sont mis d’accord pour en faire un thriller racontant le kidnapping d’une jeune fille. Après mûre réflexion, Joel Surnow et Bob Cochran ont décidé de centrer l’intrigue de la série sur les attaques antiterroristes.

Les créateurs de la série se sont inspirés de « La Femme Nikita »

Joel Surnow est à l’origine de l’adaptation sur petit écran de « La Femme Nikita », un film sorti en 1990 que l’on doit à Luc Besson. Il a révélé qu’il s’était inspiré de ce long-métrage pour créer 24 heures chrono. On retrouve en effet les mêmes éléments dans la série: un héros qui n’hésite pas à tuer de sang-froid, des attaques terroristes et le nom Bauer.

Les producteurs ont failli abandonner le format en temps réel

Ce qui fait la particularité de 24 heures chrono, c’est son format en temps réel. Chaque épisode d’une saison décortique une heure de la journée. Certes, un épisode de la série dure 45 minutes, mais il faut également compter les 15 minutes de publicités aux États-Unis. 

On sait qu’après la première saison, les producteurs du show ont failli abandonner le format en temps réel. Pour eux, le fait de monter une telle histoire était un véritable challenge. Toutefois, face au succès rencontré par la série, ils s’en sont tenus au format de départ.

Virgil Williams, l’un des scénaristes du programme, a déclaré que cela aurait été « comme tuer Tony Soprano. »

Le format en temps réel n’a pas facilité la tâche aux scénaristes

Tout comme les producteurs, les scénaristes ont eu du mal à travailler avec le format en temps réel de la série. Michael Loceff a confié plusieurs fois que cela était parfois contraignant pour la simple et bonne raison qu’il ne pouvait pas transporter magiquement certains personnages où ils devaient être.

« Vous voulez que le caractère de Curtis soit à CTU, mais il est à l’aéroport, donc vous ne pouvez pas tout de suite l’avoir à CTU. Et la façon dont le show est écrit ne facilite pas les choses, car même si nous avons une vision d’ensemble de toute la saison, nous écrivons les épisodes de façon séquentielle. »

La montre de 24 heures chrono devient silencieuse dès qu’un personnage meurt

Pour rappeler aux téléspectateurs qu’elle se déroule en temps réel, la série fait apparaître une montre digitale qui fait le décompte des secondes à la fin de chaque scène et épisode. En temps normal, cette montre émet des sons. Toutefois, pour marquer le décès d’un personnage majeur, la montre arrête de biper et continue son décompte silencieusement en signe d’hommage.

Kiefer Sutherland s’est fait tatouer pour faciliter le tournage de la série

Peu de gens le savent, mais Kiefer Sutherland s’est fait tatouer pour faciliter le tournage de la série. Dans la troisième saison, Jack Bauer devait avoir un tatouage de la Vierge de Guadalupe sur son bras. Au lieu de passer des heures au maquillage pour en faire un faux, Kiefer Sutherland a décidé de se faire tatouer pour de vrai. Cela n’a pas posé de problème à l’acteur qui est un grand amateur de tatouages. Il faut dire qu’il en possède déjà plusieurs.

Kiefer Sutherland avoue avoir fait son premier tatouage à l’âge de 16 ans.

« Je venais de quitter la maison. J’avais vraiment peur, donc avec des amis nous avons fait un tatouage comme pour resserrer nos liens. Le premier tatouage est un symbole chinois signifiant force. »

S’il n’a pas rechigné à se faire tatouer la Vierge de Guadalupe pour les besoins de la série, c’est pour une raison bien précise.

« Notre Dame de Guadalupe, ça vient aussi du quartier où je vis (Silver Lake) et que j’aime beaucoup », a-t-il confié au micro d’Actors Studio.

Jack Bauer a dû boiter durant la saison 2 à cause de Kiefer Sutherland

Dans la saison 2 de 24 heures chrono, Jack Bauer a survécu au crash d’un avion. Malheureusement, il ne s’en est pas ressorti indemne. En effet, l’agent de la cellule antiterroriste a dû retirer un débris de bois de sa jambe. Après cela, il a boité pendant quelques épisodes.

Ce que les téléspectateurs ne savent pas, c’est que le crash de l’avion était prévu, mais pas la blessure de Jack Bauer. La production a dû intégrer ce boitement dans la série parce que Kiefer Sutherland s’était blessé dans la vraie vie en sortant de sa caravane.

Ce n’est pas la première fois que les scénaristes ont dû réécrire le show à cause d’un accident qui a touché l’un des acteurs. Carlos Bernard, qui incarne Tony Almeida, s’est par exemple déboité l’épaule durant un match de basket. À cause de cela, les scénaristes ont dû supprimer une scène de combat épique qui devait l’opposer à Jack Bauer.

Elisha Cuthbert a été mordue par un cougar durant le tournage de la série

Décidément, le tournage de 24 heures chrono n’était pas toujours une partie de plaisir. En effet, il arrivait parfois que des accidents se produisent entre deux scènes et les acteurs n’en étaient pas à l’abri. Elisha Cuthbert, l’actrice qui a prêté ses traits à Kim Bauer, en a fait l’amère expérience.

Pendant le tournage de la saison 2, cette dernière a été mordue à la main par le cougar qui apparaissait dans l’épisode « Day 2 : 6 :00pm – 7 :00pm. » Suite à cet incident, Elisha Cuthbert a dû être hospitalisée. Mais heureusement, elle a eu plus de peur que de mal.

L’actrice est revenue sur cette expérience lors d’une interview accordée à Vulture :

« Soit quelque chose dans les bois l’a effrayé et je me trouvais juste devant lui, soit c’était parce que j’étais malade et qu’il sentait que j’étais faible. Parce que rien n’aurait pu le provoquer. Je ne sais pas pourquoi il a décidé de me mordre, mais il l’a fait. Quand je suis arrivée à l’hôpital, les gens pensaient que j’avais été sauvagement attaquée et je les ai rassurés en expliquant que ce n’était que ma main. »

Sarah Clarke a porté les mêmes vêtements pendant toute une saison

Nina Myers est un personnage majeur de la série. Toutefois, Sarah Clarke, l’actrice qui l’a incarné, n’a été retenue pour endosser son rôle qu’à la dernière minute. La production était en effet sur le point de commencer le tournage de la série lorsque Sarah Clarke a auditionné et obtenu le rôle.

Comme elle devait immédiatement commencer à tourner, la production n’a pas eu le temps de lui créer un costume. Pendant toute une saison, Sarah Clarke a donc dû jouer avec les vêtements qu’elle portait pendant son audition.

Le numéro de la production a fuité dans la saison 4 de la série

La plupart des séries TV utilisent de faux numéros de téléphone. Eh bien, ce n’est pas le cas de 24 heures chrono. Dans l’épisode 5 de la saison 4, la production a laissé apparaître un numéro de téléphone qui fonctionnait vraiment. Curieux, certains téléspectateurs ont essayé de l’appeler et ont été surpris de voir qu’il était valide.

Au bout du fil, il y avait Joseph A. Hodges, le décorateur de 24 heures chrono. Ce dernier a pu se confier au sujet de cette expérience au micro de plusieurs médias. D’après lui, ce numéro aurait reçu plus de 80 000 appels venant des fans de la série. Les plus chanceux ont pu parler à certains acteurs comme Tony Almeida et Kim Raver, qui a prêté son visage à Audrey Raines.

Mots-clés 24 heures chrono