10 milliards de dollars de recettes pour TiMi, le studio derrière Call of Duty Mobile

Les unes à successions concernant les trois constructeurs consoles occidentaux font souvent oublier que le plus grand marché de l’industrie vidéoludique ne se situe ni dans nos salons, ni dans notre côté du globe.

La part du jeu mobile en Asie ne se mesure pas en dizaine de millions de joueurs, mais bien en centaine – et l’un de ses studios les plus importants vient tout juste de réaliser l’une des performances les plus impressionnantes de ce début d’année 2021. Selon un rapport du site Reuters daté du 1er avril dernier, et très loin d’être une blague, TiMi Studios aurait récolté 10 milliards de dollars de recettes au cours de l’année dernière…

apple-argent

Crédits Pixabay

Placé sous l’égide du géant Tencent (qui détient entre autres Riot Games et les plateformes de messagerie WeChat et QQ, rien que ça), TiMi devient ainsi le studio de développement de jeu vidéo le plus important de l’industrie en termes de recettes. À titre de comparaison, le poids lourd américain Activision Blizzard – qui publie la franchise Call of Duty sur console et les jeux multi World of Warcraft et Overwatch – n’affiche “que” 8.09 milliards de dollars de recettes pour l’année 2020… On est très, très loin de la performance de TiMi Studios.

Des chiffres qui forcent le respect

Le succès de TiMi Studios repose sur celui de deux de ses productions mobiles les plus importantes, à commencer par Call of Duty Mobile. Cette déclinaison smartphone en version multijoueur de la franchise de FPS a été l’un des plus grands succès du marché en 2019, comptant plus de 140 millions de téléchargements au cours de son premier moins de lancements. Au dernier rapport datant d’octobre 2020, le titre compte 270 millions de téléchargements.

L’autre manne financière du développeur chinois provient de Honor of Kings, l’un des MOBA mobile le plus important du monde à l’heure actuelle, comptant plus de 100 millions de joueurs actifs… par jour. Le succès du jeu ne semble certainement pas près de s’affaiblir, presque six ans après son lancement en novembre 2015.

On en vient naturellement à s’interroger sur les ambitions futures de TiMi Studios qui semble au plus fort de son activité. Alors que Tencent s’apprête à ouvrir une nouvelle branche du studio à Los Angeles aux États-Unis, on pourrait sans nul doute s’attendre à une nouvelle tentative de percée sur le marché occidental pour TiMi après Arena of Valor, la version localisée et remaniée de Honor of Kings. Fait notable : dans une annonce de recrutement publiée le mois dernier, un ingénieur du studio aurait déclaré que ce dernier aurait pour ambition de développer un titre AAA similaire à la communauté virtuelle du film Ready Player One, en compétition directe avec les plus grands éditeurs internationaux du marché.

Mots-clés call of dutytencent