10 questions à poser à la fin de votre entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est une étape cruciale avant de pouvoir décrocher un poste dans une entreprise. Autant l’envoi du dossier de candidature semblait relativement facile, autant la perspective de faire un entretien d’embauche en stresse plus d’un. Lors de cet entretien, les candidats sont souvent nerveux et désireux de répondre positivement à toutes les questions du recruteur. Et quand survient la question finale où ce dernier demande au candidat s’il a une question à poser, le candidat refuse généralement dans l’espoir de faire bonne impression ou encore pour éviter de ne faire dévier l’entretien à leur désavantage.

Pourtant, la stratège de carrière Teri Hockett, affirme à Insider que « le processus même de poser des questions change complètement la dynamique de l’entretien et la perception que le recruteur a de vous. Poser des questions vous donne également l’occasion de découvrir des détails que vous n’auriez peut-être pas découverts autrement ».

Un homme vous pointant du doigt
Crédits Pixabay

Ainsi, même si la peur vous prend au ventre, osez préparer, en plus de vos réponses aux questions posées par le recruteur, environ trois questions à lui poser en retour. Nous avons sélectionné pour vous 10 questions à poser à votre recruteur parmi lesquelles vous pouvez piocher et qui lui donneront une bonne impression sur vous.

A lire aussi : Quand des vidéos deepfake permettent de décrocher un emploi chez Lucasfilm

1/ Avez-vous besoin d’éclaircissements sur certains points ?

Une fois que le recruteur vous posera la fameuse question « avez-vous des questions pour moi ? » , vous pouvez répondre à l’affirmatif tout en ajoutant qu’avant de rentrer dans ces questions, vous souhaitez vous assurer que vous avez bien répondu aux questions du recruteur.

Vous pouvez ainsi dire : « oui mais avant cela, ai-je répondu à toutes vos questions ou souhaitez-vous que j’explique certains points sur mon CV ? ».

L’avantage de cette question est qu’il vous permet de savoir si l’entretien se déroule dans le bon sens. Il se peut que le recruteur vous dise que vous avez correctement répondu à toutes ses questions, mais il se peut également qu’il vous demande d’éclaircir certains points. Dans les deux cas, ce sera à votre avantage.

2/ Qui seront mes supérieurs ?

Cette question montre que vous vous intéressez déjà aux aspects concrets de votre poste potentiel et de la hiérarchie dans votre entreprise.

Le recruteur pourra ainsi vous renseigner si vous allez travailler avec plusieurs personnes ou non.

3/ A quoi ressemble le cheminement de carrière de ceux qui ont occupé ce poste ?

Au fond, vous désirez sûrement savoir si le poste auquel vous postulez vous mènera à un poste plus important ultérieurement ou non. Cette question est ainsi intéressante à poser à votre recruteur pour que vous sachiez à l’avance si le poste en question est une impasse ou un tremplin.

4/ Qui considérez-vous comme vos principaux concurrents et comment souhaitez-vous faire la différence avec eux ?

Au premier abord, cette question peut paraître osée. Mais elle n’en est pas moins pertinente. En effet, cette question prouve que vous souhaitez aider l’entreprise à atteindre ses objectifs d’évolution.

5/ Quels sont les défis de ce poste ?

Voici une autre question qui vous mettra la puce à l’oreille sur l’évolution de votre poste dans l’entreprise. Si le recruteur vous répond qu’il n’y en a pas, alors le poste ne vous mènera pas ultérieurement à une place plus importante dans l’entreprise.

6/ Si vous m’embauchez, comment sera une journée type ?

En plus de révéler votre engouement pour le poste, cette question vous permettra également d’avoir une meilleure idée de ce que sera votre travail au quotidien. D’après Peter Harrison, ancien directeur général de Snagajob, « une discussion franche sur les attentes et les responsabilités du poste garantira non seulement qu’il s’agit d’un emploi que vous voulez, mais aussi d’un emploi pour lequel vous avez les compétences nécessaires pour réussir ».

7/ Est-ce un nouveau poste ? Si non, pourquoi la personne avant moi a-t-elle quitté ce poste ?

D’habitude, les recruteurs demandent aux candidats quels postes ils ont occupés en dernier lieu et dans quelle entreprise et pourquoi ils n’y sont plus. Une question des plus gênantes pour les candidats non préparés mais que l’on peut aussi poser au recruteur.

Cette question montrera que vous êtes intelligent et que vous souhaitez savoir où vous mettez les pieds. Que le recruteur vous réponde que l’ancien titulaire du poste a démissionné ou a été promu à un autre poste vous sera toujours utile à savoir.

8/ Selon vous, quels seront mes principaux défis pour m’intégrer dans l’entreprise ?

Traci Wilk, vice-présidente principale d’une franchise d’éducation préscolaire avec une expérience d’embauche chez Starbuck et Coach, a déclaré à Business Insider qu’ « il n’y a rien de plus important que la conscience de soi. Si vous pouvez poser cette question au cours de l’entretien, cela montre qu’il y a une confiance qui est très attrayante ».

9/ Y a-t-il quelque chose que nous n’avons pas abordé que vous jugez important de savoir sur le travail ici ?

Il s’agit d’une bonne question de synthèse qui vous permettra de ne pas parler. Grâce à cette question, vous obtiendrez des réponses à des questions que vous ne pensiez même pas poser mais qui sont importantes.  

10/ Quand pourrais-je avoir de vos nouvelles ?

D’après Amy Hoover, ancienne vice-présidente exécutive de Talent Zoo, « connaître le calendrier d’une entreprise devrait être votre objectif ultime lors d’un processus d’entretien après avoir déterminé votre adéquation pour le poste et si vous aimez la culture de l’entreprise ».

De plus, cette question montre à votre recruteur que vous êtes très intéressé par le poste et que vous attendez la décision de l’entreprise avec impatience.

Mots-clés emploi