100 millions de dollars, c’est le montant négocié par Scarlett Johansson avant de coller un procès à Disney

Sorti en juillet 2021, Black Widow a fait une belle entrée au box-office, malgré la situation de crise imputable à la pandémie actuelle. Pour l’actrice Scarlett Johansson, son implication a joué un rôle majeur dans cette réussite, mais il semblerait que Disney ait oublié cet important détail.

En effet, malgré ses promesses, Disney n’a pas respecté le contrat effectué avec la star. Et comme vous vous en doutez, tout est une affaire d’argent. Ce qui a finalement conduit Scarlett Johansson à aller jusqu’à traîner Disney en justice.

Un extrait de Black Widow
Crédit : Marvel Studios

Selon les informations partagées, avant de porter plainte, Scarlett Johansson aurait ainsi tenté de régler cette affaire à l’amiable, réclamant la modique somme de 100 millions de dollars. Demande à laquelle Disney n’a pas accédé.

Scarlett Johansson veut récupérer son dû

Sur le premier week-end de lancement, Black Widow a généré 80 millions de dollars de recettes. Ajouté à cela, grâce à Disney+, le service de streaming du géant, Black Widow a rapporté au moins 30 millions de dollars de dollars. Mais dans cette histoire, la diffusion de Black Widow en streaming fut l’étincelle qui a mis le feu aux poudres.

À titre d’information, pour Black Widow, Scarlett Johansson n’était pas seulement une actrice, mais elle endossait également la casquette de productrice. Et pour que cette production soit la plus rentable possible, Disney et Johansson s’étaient mis d’accord : le film devait sortir exclusivement dans les salles obscures.

Force est donc de constater que Disney n’a pas respecté les termes de l’entente. Des millions de dollars de bonus ont pour ainsi dire filé entre les doigts de Scarlett Johansson, et pour se faire dédommager, cette dernière a demandé à ce que Disney lui verse 100 millions de dollars. Chose qui ne s’est pas faite.

Un procès pour obliger Disney à la dédommager

Johansson a ainsi fixé ce montant de 100 millions de dollars, car normalement, si Disney avait respecté les consignes de départ, Black Widow aurait dû rapporter environ 1,2 milliard de dollars. Mais pour le moment, le film n’a généré que 372,3 millions de dollars.

Scarlett Johansson a donc gagné beaucoup moins que prévu. Mais Disney a refusé d’entendre raison et de passer à la caisse, d’où le procès intenté par Scarlett Johansson contre le géant pour rupture de contrat.

Pour la précision, alors que le procès est en cours, Johansson a obtenu le soutien (plus ou moins nuancé) de la majorité de ses collègues acteurs.

Mots-clés black widowdisney