11 choses que vous ignorez peut-être sur l’Exorciste

L’Exorciste figure parmi les films d’horreur les plus célèbres jamais réalisés. Sorti en 1973, le film continue d’avoir du succès auprès des fans de films d’horreur.

Maintenant, on sait que le film va avoir droit à un reboot, et ce grâce à David Gordon Green et Danny McBride. Mais avant l’arrivée de cette nouvelle version de l’Exorciste, il serait peut-être intéressant de connaitre certains détails sur le film original.

Un corbeau sur un arbre
Crédits Pixabay

Voici 11 choses que la plupart des téléspectateurs ignorent probablement sur le film.  

A lire aussi : 10 choses que vous ignorez peut-être sur le premier Américain à avoir été dans l’espace

Le film est basé sur une histoire vraie

Selon les informations, le roman de William Peter Blatty a été basé sur l’exorcisme réel d’un jeune garçon connu sous le pseudonyme de Roland Doe. L’histoire, qui s’est déroulée en 1949, est devenue une nouvelle nationale. Blatty, encore étudiant à l’Université de Georgetown, s’est intéressé à l’histoire du jeune garçon.  

L’Exorciste a été interdit pendant quelques années au Royaume-Uni

Lors de sa sortie au Royaume-Uni en 1974, l’Exorciste a eu un franc succès au box-office. Cependant, des groupes religieux locaux ont manifesté contre la sortie du film, ce qui a conduit à son interdiction dans certaines régions.

En 1981, le film est sorti sans problème en VHS, mais le Video Recordings Act de 1984 a conduit à son retrait de tous les rayons en 1988. La cause de ce retrait a notamment été le fait que le film mettait en scène une jeune fille de 12 ans. On craignait qu’il puisse intéresser les autres enfants de la même tranche d’âge.

Ce n’est qu’en 1999 que les téléspectateurs ont pu regarder le film à domicile, après qu’il ait été réédité.

Le nom du démon dans le film est Pazuzu

Dans le film, le nom du démon qui a pris possession de Regan MacNeil n’a jamais été précisé. On sait cependant que son nom est Pazuzu. Ce nom a été tiré de celui du roi des démons dans la mythologie assyrienne et babylonienne.

Le tabac et le whisky ont aidé Mercedes McCambridge à interpréter la voix du démon

Il n’est pas toujours évident d’obtenir la voix idéale pour interpréter un démon. Pour McCambridge, suivre un régime à base d’œufs crus et de whisky, ainsi que fumer à la chaîne était la méthode pour une excellente performance vocale. 

La bande sonore de l’Exorciste incluait des cris de cochons

Cela peut sembler incroyable mais des couinements de cochons ont été utilisés dans la conception de la bande sonore du film. En effet, la plupart des gémissements de Regan proviennent du remix de cris de cochons. Durant la partie où le démon est finalement exorcisé du corps de la jeune fille, on entend le son produit par un groupe de cochons menés à l’abattoir.

L’Exorciste est le premier film d’horreur à être nominé pour l’oscar du meilleur film

Même si les films d’horreur n’ont jamais vraiment été appréciés par l’Académie et que des préjugés contre ce genre de film existent toujours pendant la saison des prix, l’Exorciste a quand même obtenu 10 nominations aux Oscars en 1974. Durant l’événement, Linda Blair, qui avait 15 ans à l’époque, a été nominée dans la catégorie Meilleur Second Rôle Féminin. Sa nomination a cependant été accueillie avec beaucoup de controverse puisqu’on a appris que McCambridge avait également contribué au rôle.

La mère de Linda Blair appréciait beaucoup le scénario du film

Pour le casting, les agents de Linda Blair ont envoyé plus d’une vingtaine de jeunes actrices vers les producteurs. Ces agents n’ont jamais pensé à Blair pour le rôle. Il s’avère que c’est la mère de Blair qui a attiré l’attention du département des castings et de Friedkin sur elle.

Max von Sydow avait juste 44 ans lors du tournage de l’Exorciste

Lors du tournage de l’Exorciste, Max von Sydow devait passer environ trois heures par jour sur la chaise du maquilleur Dick Smith pour pouvoir correspondre au rôle qu’il devait jouer, un homme 30 ans plus vieux. Le maquillage a été réalisé avec un mélange de stipple et de latex liquide.

Il serait impossible de jeter quelqu’un dans les escaliers de l’Exorciste depuis la fenêtre de Regan

En réalité, la fenêtre de Regan se trouvait à 12 mètres environ du haut de l’escalier. Même pour quelqu’un doté d’une force démoniaque, il serait ainsi impossible de jeter une personne dans ces escaliers à partir de la fenêtre en question. C’était en fait l’ajout d’une aile construite par les décorateurs qui a rendu possible la trajectoire de la chute du père Karras.

Regan préférait la soupe aux pois Andersen

Le moment où Regan vomit sur le père Karras fait partie des scènes les plus célèbres et dégoutantes de l’Exorciste. On sait aujourd’hui qu’il s’agissait en fait d’une soupe aux pois Andersen, mélangée avec de la farine d’avoine. Même si la soupe Campbell avait également été essayée, elle n’a pas été retenue par l’équipe qui n’a pas vraiment apprécié l’effet produit. 

Des spectateurs ont également eu la nausée en regardant l’Exorciste

Beaucoup de spectateurs ont vomi durant la projection de l’Exorciste au cinéma. A cause de cela, certains cinémas ont décidé de distribuer des sacs à vomi avec les billets vendus.