11 Septembre, 20 ans après : la bande-annonce de Spider-Man avait été modifiée

Après les attentats du 11 septembre 2001, beaucoup de choses ont changé, et certaines n’avaient d’ailleurs pas tardé. La première bande-annonce de Spider-Man avait ainsi été modifiée de manière à ne plus y faire figurer les tours jumelles du World Trade Center.

20 ans plus tard, même si la menace terroriste a quelque peu perdu du terrain ces derniers mois face à la pandémie de Covid-19, le souvenir des attentats du 11 Septembre tend à rappeler que ce drame préfigurait de plusieurs années compliquées sur le plan de la sécurité mondiale.

Une affiche de Spider-Man
Crédits Sony

La destruction des Twin Towers, et la perte de nombreuses personnes qui s’y trouvaient alors, a conduit à des précautions concernant la dépiction d’éléments rappelant le drame. La première bande-annonce du film Spider-Man de Sam Raimi fait partie des œuvres censurées dans ce cadre.

A lire aussi : Spider-Man No Way Home : Tobey Maguire a partagé une scène avec Jamie Foxx

Un scène d’une bande-annonce de “Spider-Man” mettait en scène les Twin Towers

Quelques semaines avant les attentats, les studios Columbia/Sony avaient levé le voile sur un aperçu de la première adaptation au cinéma de l’homme-araignée avec de véritables acteurs.

Cette vidéo montrait notamment des braqueurs aux prises avec Spider-Man, qui finissait par les piéger dans sa toile, entre les deux tours jumelles. Une scène qu’il aura ensuite été jugé approprié de retirer de cette bande-annonce, mais ce n’est pas tout.

Des affiches promotionnelles dans lesquelles les tours jumelles se reflétaient dans les yeux de l’homme-araignée avaient elles aussi été revues, et ces mêmes Twin Towers d’avoir été finalement effacées du film où elles apparaissaient également.

Un récent article de Slate met en lumière un Spider-Man 2 qui n’aurait probablement jamais eu le ton qu’on lui connaît sans les attentats du 11 Septembre et leur impact. Dans cette suite dirigée de ses mains, Sam Raimi aurait ainsi choisi de rendre hommage aux héros du quotidien, faisant écho aux secours s’étant efforcés, le 11 septembre 2001, de limiter des dégâts que l’on savait déjà excessivement lourds. Le papier pose d’ailleurs la question de l’importance de Spider-Man, et plus largement des super-héros d’un certain point de vue : “à quoi cela sert-il d’être un héros dans un monde où la tragédie arrive quoi que vous fassiez ?”

Mots-clés spider-man