11 séries TV qui n’ont pas eu droit à la fin qu’elles méritaient

Il n’y a rien de pire qu’une série annulée au dernier moment. Lorsque la décision tombe d’un coup, les scénaristes n’ont en effet pas le temps de boucler leur histoire. Nous nous retrouvons alors avec une série sans véritable fin et le contrat de confiance est alors irrémédiablement rompu.

Encore plus quand cette annulation survient au bout de plusieurs saisons, et donc de plusieurs années d’investissement personnel.

Un homme se tenant le visage dans les mains
Image par Małgorzata Tomczak de Pixabay 

Or justement, voici 11 séries TV qui n’ont pas eu la fin qu’elles méritaient.

Cette liste est bien entendu loin d’être exhaustive. S’il y a d’autres séries qui mériteraient d’y figurer, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire. Et si le sujet vous intéresse, vous trouverez ici 5 séries dont la fin nous a laissés avec plus de questions que de réponses.

A lire aussi : Netflix, les nouveautés de juillet 2021

Debris

Et on ouvre le bal avec une annulation récente. Celle de Débris.

Soyons clairs, cette série n’était sans doute pas parfaite et certains épisodes n’étaient pas forcément nécessaires, mais elle ne méritait certainement pas de passer à la trappe. Encore moins après le cliffhanger de la première saison, un cliffhanger qui laissait présager de jolies choses pour la suite.

Une grosse déception pour les fans, donc, d’autant que sur le papier cette série avait tout pour devenir le nouveau X-Files (toute proportion gardée).

Manifest

Encore une fois, il s’agit d’une annulation décidée à la va-vite. Alors que la série devait initialement comprendre 6 saisons, son diffuseur a décidé de l’arrêter après la fin de la troisième saison.

L’histoire, pour rappel, se focalisait sur l’équipage d’un avion… disparu pendant cinq années complètes. Un équipage pour qui le temps s’est écoulé normalement et qui n’a pas la moindre idée de ce qui a pu provoquer ce formidable bon dans le temps.

Sur le papier, Manifest ne manquait pas d’intérêt, mais on ne saura jamais comment la série se termine. A moins bien sûr qu’un autre diffuseur ne la sauve, ce qui n’est absolument pas garanti.

Good Girls

Good Girls, c’est terminé. Nous avions prévu de vous en parler, mais nous n’avons pas réussi à trouver les bons mots. Good Girls passe donc à la trappe et la série ne sera pas reconduite pour une nouvelle saison.

Et c’est dommage. Située à mi-chemin entre un Weeds et un Breaking Bad, cette série se focalisait sur trois femmes parfaitement ordinaires qui, par un concours de circonstances hautement improbable, se retrouvaient à faire de faux billets pour un criminel local.

En dépit de (trop) nombreuses répétitions scénaristiques, la série avait tout de même de bons côtés. Elle a d’ailleurs été l’occasion de retrouver Christina Hendricks sur le petit écran. Cette actrice s’était distinguée dans Mad Men.

The OA

The OA s’est imposé comme un véritable OVNI télévisuel. Encore plus après sa deuxième saison. Et il faut croire que cela a joué en sa défaveur.

La série a en effet été annulée par Netflix à l’issue de sa deuxième saison et elle n’a donc jamais eu droit à la fin qu’elle méritait. Et ce en dépit des nombreuses protestations de ses fans et aux innombrables pétitions qui ont pu circuler en ligne.

L’histoire, pour rappel, se focalisait sur Prairie, une jeune femme disparue durant l’enfance et qui finissait par réapparaître dans son village natal. Avec une différence de taille : elle avait recouvré la vue. La série ne se focalisait donc pas uniquement sur son retour, elle était aussi l’occasion d’en apprendre plus sur ce qui lui était arrivé lors de sa disparition, avec de nombreux flashbacks.

The Society

The Society souffrait elle aussi de quelques longueurs, mais elle ne manquait pas d’intérêt pour autant.

L’histoire suivait ainsi un groupe d’adolescents parti en voyage scolaire… et qui se retrouvait dans une réplique de leur ville. Une réplique vidée de ses habitants, sans la moindre explication.

La première saison permettait de placer un peu l’histoire et on espérait évidemment que la série prenne un peu plus de voilure durant la seconde saison. Cela n’arrivera malheureusement jamais puisqu’elle a été annulée. On ne saura donc jamais ce qui s’est passé et si ces ados étaient morts ou s’ils faisaient l’objet d’une expérience menée par des extraterrestres ou un gouvernement corrompu.

I Am Not Okay With This

Rares sont les séries à aussi bien porter leur nom. Parce qu’au final, après avoir appris l’annulation de la série, c’est précisément cette idée qui m’est venue en tête : je ne suis pas d’accord avec ça.

Basée sur un roman graphique, cette série avait tout pour cartonner.

Elle suivait en effet les aventures d’une ado marginale, mal dans sa peau et qui avait du mal à composer avec sa famille bizarre et des camarades de classe trop formatés. Mais voilà, en dépit de ses indiscutables qualités, la série a été annulée en cours de route et elle n’aura jamais droit à une seconde saison.

Dead to Me

Encore une grosse déception. Dead To Me, c’était avant tout une histoire touchante, une histoire parlait de la rencontre entre deux femmes que tout opposait, mais qui ont été réunie par un accident tragique.

Pendant deux saisons, nous avons donc assisté à leur rapprochement et à la naissance de leur amitié. Jusqu’à toutes ces révélations que nous n’évoquerons pas dans cet article, pour des raisons parfaitement évidentes.

Mais voilà, il semblerait que cela n’ait pas suffi. CBS a en effet annulé la série après la diffusion de sa seconde saison et nous ne connaitrons donc jamais la suite des aventures de Jen et Judy.

Glow

Produire une série consacrée au catch féminin et se déroulant dans le passé, c’était le pari risqué fait par Glow. Et pourtant, les deux premières saisons ont été convaincantes.

Portée par le duo formé par Alison Brie et Betty Gilpin, Glow avait donc tout pour se faire une place durable à la télévision, mais le destin en a décidé autrement. Netflix a en effet annulé la série après la troisième saison et nous ne serons donc jamais ce qui est arrivé à nos héroïnes à Las Vegas.

Jericho

Jericho est sans doute ma plus grosse déception télévisuelle. Sur le papier, cette série avait tout pour réussir. Une apocalypse nucléaire, des villageois un peu paumés et une belle propension à titiller notre esprit complotiste.

Mais voilà, l’essai n’a pas été marqué et la série a été annulée après sa deuxième saison. Le plus ironique, dans l’histoire, c’est qu’elle a pourtant bien continué… mais sous forme de bande dessinée. Les saisons 3 et 4 ont été adaptées en 2009 et 2012.

The Mist

J’avais adoré le livre, j’avais adoré le film et j’avais bien entendu sauté sur l’adaptation en série de The Mist. Une adaptation qui comprenait quelques longueurs, qui versait un peu trop dans la religion, mais qui avait tout de même de bonnes bases.

Cela n’a cependant pas suffi. La série a en effet été annulée au terme de sa première saison et nous ne connaitrons donc jamais sa suite.

Colony

Et on termine avec ma plus grosse déception. Colony. J’ai adoré cette série depuis le premier épisode, notamment pour le fait de pouvoir, enfin, retrouver Josh Holloway à la télévision.

J’ai donc dévoré ses trois premières saisons, jusqu’à ce cliffhanger incroyable lors du final de la saison 3. Enfin, nous allions en apprendre plus sur les envahisseurs ! Mais finalement, USA Network a décidé de balayer d’un revers de la main les espoirs de tous les fans, en annulant la série.

Une série qui ne connaîtra donc jamais de conclusion.