A 12 ans, elle invente une illusion d’optique et gagne 25 000 $

Cette année, c’est Ishana Kumar, une jeune fille de 12 ans, qui a gagné le prix Samueli Foundation Prize d’un montant de 25 000 dollars grâce à son expérience basée sur une illusion d’optique. Kumar avait décidé de soumettre son projet intitulé « Color is in the eye of the beholder : the role of retinal fatigue on imaginary Fechner colors » au concours Broadcom MASTERS de l’organisation Society for Science and Public et a ainsi réussi à décrocher la première place.

Selon les informations, l’expérience gagnante est une illusion d’optique qui permet d’évaluer si la fatigue au niveau de la rétine change la perception de ce qu’on appelle les « couleurs imaginaires ». Ces dernières sont le fruit d’une illusion de couleur que l’on peut généralement percevoir à l’aide d’un disque tournant de couleur blanche et noire que l’on appelle disque de Benham.

Crédits Pixabay

Pour la première fois cette année, la compétition s’est tenue de manière virtuelle à cause de la pandémie de Covid-19. Parmi les 3476 projets qui ont été soumis par des participants de 42 Etats et Puerto Rico, 30 d’entre eux ont été sélectionnés pour s’affronter en final.

Duper le cerveau humain

Kumar s’est exprimée en disant qu’elle a toujours été fascinée par le fait que le cerveau humain est tellement compliqué, et pourtant on peut le duper avec des illusions. Elle a ajouté que cela la fascinait de voir que des illusions aussi simples que des motifs blancs et noirs en rotation puissent  tromper le cerveau. « Le fait de savoir que quelque chose n’est pas réel, et pourtant on le perçoit, c’est vraiment intriguant », a-t-elle indiqué.

Par rapport à sa victoire, la jeune fille qui vient de Chappaqua a déclaré qu’elle n’en a pas cru ses oreilles lorsque les membres du jury ont appelé son nom. Elle est vraiment reconnaissante envers tous ceux qui l’ont aidée pour en arriver là.

A lire aussi : 8 illusions d’optique qui vont vous retourner le cerveau

L’expérience de Kumar

Au cours de son expérience, Kumar demande à des participants de regarder le disque de Benham, puis de fixer une lumière qui peut être rouge, bleue ou encore verte. Ensuite, les participants doivent à nouveau regarder le disque et déterminer si les couleurs imaginaires changent à cause de la fatigue rétinienne, un phénomène qui a lieu lorsqu’une personne fixe une zone de couleur brillante pendant un certain temps.  

Dans sa présentation, Kumar explique que son projet concerne le changement de la perception des couleurs imaginaires. Celles-ci sont une illusion de couleur le plus souvent observée avec l’aide d’un disque rotatif de couleur noire et blanche.

A lire aussi : Quand le cerveau des mouches aide à percer le secret des illusions d’optique

Selon les experts, cette expérience créée par Kumar pourrait aider à mieux comprendre les maladies des yeux ou des chemins neuronaux, ainsi que le processus cognitif et la gestion des couleurs.

Mots-clés illusions