132 000 $ pour atteindre le bord de l’espace

Zero 2 Infinity entend concurrencer SpaceX et Blue Origin sur le marché en pleine expansion du tourisme spatial. La start-up espagnole compte à cet effet emmener des touristes au bord de l’espace pour un peu plus de 100 000 dollars.

La plupart des sociétés œuvrant dans le tourisme spatial utiliseront des fusées pour envoyer leurs clients dans l’espace. En revanche, Zero 2 Infinity, nouveau venu sur le marché, se démarque en prévoyant de proposer des voyages spatiaux à bord de ballons gonflés à l’hélium. Les touristes flotteront ainsi à environ 40 km au-dessus du sol, dans un ballon de 129 m de diamètre. Le voyage entier durerait environ six heures : trois heures pour l’ascension, une heure dans l’espace et une heure supplémentaire pour le retour. La start-up espagnole a travaillé sur le projet depuis sa création en 2009.

Crédits Zero 2 Infinity

Celui-ci est désormais en passe d’être finalisé.

Déjà deux essais concluants

Le premier test effectué par la start-up espagnole remonte à 2012. À cette époque, Zero 2 Infinity avait envoyé un humanoïde dans une capsule attachée à un ballon. L’ensemble était parvenu à rester en orbite sans encombre.

Un deuxième essai a eu lieu en 2017 avec Bloostar, le premier prototype fonctionnel. L’engin comportait deux éléments : un ballon et une fusée. Le ballon avait pour rôle de transporter la fusée jusqu’à une certaine altitude. Cette dernière s’allumait ensuite, permettant de contrôler le ballon à haute altitude.

Space Perspective, un concurrent direct

« Nous avons la capsule, les permis, l’assurance et le site de lancement. Ce qui manque, c’est le financement. L’Espagne a tout pour être un leader du tourisme spatial. Le pays possède les entreprises et la technologie », a expliqué le patron de la start-up, Jose Mariano Lopez-Urdiales au quotidien espagnol El Economista.

L’alternative du ballon gonflé avec de l’hélium permet de proposer des incursions dans l’espace à moins de 150 000 dollars, soit plus précisément au prix de 132 000 dollars, bien moins cher que les tarifs prévus par SpaceX et Blue Origin. Mais Zero 2 Infinity n’est pas la seule entreprise à vouloir proposer un tel service. En juin dernier, Space Perspective a annoncé le développement de sa capsule pressurisée attachée elle aussi à un ballon gonflé à l’hélium. Les premiers essais sans pilote devraient se dérouler cette année.

Mots-clés espace