14 sarcophages intacts retrouvés en Egypte

Décidément, l’Égypte est une véritable mine de découvertes antiques ! Dernièrement, des archéologues ont découvert 14 sarcophages au fond d’un puits du site de Saqqarah, une immense nécropole qui se trouve à une vingtaine de kilomètres au sud des pyramides du plateau de Gizeh.

Il s’agit d’une bonne nouvelle que les autorités égyptiennes ont fièrement annoncée à travers un communiqué officiel dans lequel il est précisé que les sarcophages ont été mis au jour le 18 septembre dernier… et il ne s’agirait que d’un début, car d’autres découvertes devraient également venir !

Crédits Pixabay

En effet, une semaine auparavant, l’équipe archéologique à l’origine de la découverte du 18 septembre avait déjà mis au jour une dizaine d’autres sarcophages sur le même site. Le ministère a ainsi indiqué que « d’autres sarcophages devraient être retrouvés dans d’autres puits proches (du lieu de la découverte, ndlr) avec de nouvelles fouilles prévues bientôt ».

Vieux de 2 500 ans… mais parfaitement préservés

Le site de Saqqarah est une vaste nécropole qui est principalement connue pour abriter l’une des toutes premières pyramides de l’ère pharaonique : la célèbre pyramide à degrés du pharaon Djéser. Construit vers 2 700 avant J.-C par l’architecte Imhotep, il s’agit de l’un des plus anciens monuments archéologiques sur Terre, ce qui rend les artefacts qui y sont découverts vraiment précieux.

Pour ce qui est des 14 sarcophages retrouvés dans les puits de Saqqarah, les premières estimations indiquent qu’ils seraient vieux d’environ 2 500 ans ! Ils présentent pourtant l’étonnante particularité d’être vraiment bien conservés pour des artefacts aussi âgés. Le ministère des antiquités a en effet dévoilé des images qui montrent des sarcophages en bois peint parfaitement préservés, et dont les hiéroglyphes et les superbes motifs marrons et bleus qui les décorent sont presque quasi-intacts.

Les découvertes archéologiques pour relancer le tourisme ?

Souvent qui dit Égypte dit pyramides, momies, musées et antiquités à découvrir ! Chaque année, les touristes viennent par millions pour admirer les trésors archéologiques du pays. Rien que l’année dernière par exemple, presque 14 millions de visiteurs étrangers sont venus, et ce chiffre aurait pu continuer à grimper si le Coronavirus COVID-19 n’avait pas pointé le bout de son nez.

Il s’agit donc d’un secteur vraiment vital pour l’économie égyptienne, et les autorités ne manquent jamais l’occasion d’annoncer la découverte de nouveaux trésors historiques. Et maintenant que les sites archéologiques ont rouvert leurs portes (depuis le 1er septembre), le gouvernement espère un retour en masse des touristes et que cela puisse à nouveau relancer l’économie du pays.

Mots-clés égypte