1,5 million de dollars à celui qui piratera iOS 10

Vous êtes un pirate informatique et vous rêvez en secret de payer l’impôt sur la fortune ? Eh bien Zerodium (société spécialiste en sécurité) a pensé à vous en lançant un appel qui sonne étrangement comme un avis de recherche.

L’entreprise a décidé de mettre au défi les meilleurs hackers, en proposant de verser 1,5 million de dollars à celui ou celle qui parviendrait à pirater iOS 10, le nouveau système d’exploitation d’Apple. La société fondée par Chaouki Bekrar (également derrière Vupen Security), n’en est pas à son coup d’essai. Elle s’était démarquée l’année dernière en offrant 100.000 dollars à celui (ou celle) trouvant un bug sur Windows Phone ou Android.

recompense-pirate

1.5 millions de dollars à celui qui réussira à hacker iOS 10. Voilà le deal proposé par Zerodium

La sécurité informatique est capitale à l’heure où de plus en plus de données sensibles et confidentielles sont stockées sur nos différents gadgets électroniques. Alors que les piratages sont de plus en plus nombreux et que les attaques informatiques font la une de l’actualité High-Tech, les initiatives pour renforcer la sécurité des OS sont plus que bienvenues.

1.5 million de dollars pour hacker iOS 10

C’est effectivement le deal que Zerodium met sur la table. Inutile de dire qu’avec une pareille somme en guise de récompense, nombreux sont ceux qui se pencheront sur le problème. De quoi multiplier les chances de trouver des failles dans le dernier OS de la firme de Cupertino et de pouvoir par la même occasion les corriger.

La pratique tend à devenir plus courante que par le passé. Nous l’avons dit Zerodium a déjà proposé des marchés similaires. L’an passé son offre de 100.000 dollars pour trouver des failles sur Windows Phone et Android avait été approuvée par Google qui s’était alors pris au jeu de doubler la récompense.

Des mesures nécessaires

Concernant iOS 9 c’est carrément 500.000 dollars que la société proposait en cas de découverte de bugs ou de brèches dans la sécurité, une somme qui a été triplée pour iOS 10, comme vous pouvez le voir.

Ces mesures, bien qu’impressionnantes se trouvent justifiées par la traque des failles qui parviennent à passer entre les mailles du filet, en dépit des efforts des développeurs et des experts en sécurité. Des failles permettant de pirater des terminaux dont nous sommes de plus en plus dépendants en 2016.

Mots-clés appleios 10piratage