19 utilisateurs de YTS poursuivis pour avoir partagé des copies du film Ava

La lutte contre le téléchargement illégal de films sur le Net continue ! À Hawaï, une vingtaine de personnes sont poursuivies par un tribunal fédéral pour avoir téléchargé et partagé gratuitement des copies du film « Ava » de Tate Taylor via le groupe de publication peer-to-peer YTS (YIFY Torrents). 

Cette accusation fait suite à une plainte déposée par « Eve Nevada LLC », la société qui a produit le film. Ils sont ainsi 19 « John Doe » à être dans le collimateur de la justice américaine : les autorités n’ont pas encore pu découvrir leur identité, car ils ne sont connus que par leur adresse IP.

crédits Pixabay

Les premières investigations affirment cependant que tous sont des utilisateurs YTS, et que c’est sur le site qu’ils ont partagé les copies piratées du film Ava.

Un film très piraté…

Depuis la sortie du film en juillet dernier, Ava a été largement partagé sur les sites pirates, dont YTS. Pour rappel, la plateforme est particulièrement réputée pour être un véritable paradis pour les contenus piratés. Les utilisateurs s’y donnent en effet à cœur joie pour partager et/ou télécharger des tas de longs-métrages sous forme de téléchargements gratuits via BitTorrent.

Les 19 John Doe ont été pris la main dans le sac alors qu’ils étaient en train de distribuer le même fichier « Ava (2020) [1080p] [WEBRip] [5.1] [YTS.MX] » via des trackers de torrent publics.

La plainte indique que « chacun des défendeurs s’est enregistré pour un compte sur le site Web de YTS en utilisant une adresse e-mail ou a installé une application client BitTorrent sur son appareil qui a récupéré des fichiers torrent sur le site Web de YTS. » Les investigations se poursuivent pour essayer de démasquer les personnes qui se cachent derrière ces utilisateurs anonymes.

Violation du droit d’auteur

En plus de téléchargement illégal, les 19 utilisateurs d’YTS sont également accusés de violation de droit d’auteur. Les représentants d’Eve Nevada LLC leur reprochent d’avoir distribué le film avec un nom édité. Il s’agit d’une infraction au DMCA (pour Digital Millennium Copyright Act), la loi américaine qui fournit les moyens de lutte plus efficaces contre les violations du droit d’auteur.

« Les accusés ont distribué les noms de fichiers qui comprenaient CMI [Gestion collective droit d’auteur ndlr] qui avaient été modifiés pour inclure le libellé ‘YTS’ », a indiqué la plainte.

Une fois démasqués, les utilisateurs YTS en faute risquent une demande de règlement d’environ 1 000 dollars… ceux qui ne veulent pas payer pourront toujours faire appel, mais cela leur coûtera encore plus cher que de payer cette amende. Affaire à suivre donc.

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

Mots-clés yts