2 Go de RAM seront désormais requis pour les prochains terminaux qui sortiront sous Android 11

Au fur et à mesure que la technologie avance, les configurations requises pour pleinement en profiter sont de plus en plus poussées, ce qui est finalement tout à fait normal.

Cette fois, les informations qui suivent concerneront les terminaux sous Android, en particulier ceux qui exploitent la version Android 10, et les prochains qui sortiront sous Android 11.

Un smartphone fonctionnant sous Android

Photo de Stephen Frank – Unsplash

Tandis qu’il faut maintenant au moins 1 Go de RAM pour qu’un téléphone puisse bénéficier des pré-installations de Google Apps, le minimum requis sera revu d’ici la fin de cette année. En effet, selon les informations officielles, à partir du quatrième trimestre de 2020, 2 Go de RAM seront nécessaires pour profiter des services de Google Apps.

Cela s’appliquera sur les smartphones sous Android 10 et 11

Donc, à partir du dernier trimestre 2020, chaque nouvel appareil qui sortira sous Android 11 ne sera plus pris en charge par GMS (Google Mobile Services), à moins d’être doté de 2 Go de RAM. Et ce sera valable pour les mises à jour des smartphones concernés et la mise à niveau d’autres terminaux.

Concernant les prochains téléphones qui sortiront sous Android 10 ou 11, ayant un peu moins de 2 Go de RAM, ces derniers basculeront sur le système d’exploitation Android Go. De ce fait, ils devront être commercialisés à un coût plus bas. Notons que les smartphones actuels, même avec moins de 2 Go de RAM, ne seront pas reclassés sous Android Go, mais en tant qu’appareils Android standards.

Mais à partir du dernier trimestre de cette année, chaque nouveau smartphone qui sera commercialisé sous Android 10 ou 11, ne disposant pas d’au moins 2 Go de RAM, sera vendu avec Android Go.

À lire aussi : Google Maps se refait une beauté sur Android Auto

Cela aura un grand impact sur les consommateurs

Suite à cette nouvelle obligation pour bénéficier des versions les plus récentes du système d’exploitation de Google, il est important de souligner le fait qu’il y aura sûrement beaucoup plus d’appareils classés dans la gamme Android Go.

De ce fait, une plus large diversité de prix sera également au rendez-vous, ce qui est assez logique. Mais le détail le plus important peut-être le fait que grâce à cette exigence de Google, les constructeurs devront travailler sur des appareils dans la gamme Android Go plus performants, s’ils veulent rester dans la course, et pour compenser un possible déclassement.

À lire aussi : Bientôt un mode sombre pour Google Earth sur Android