20 graffs en 3D qui donnent l’impression de prendre vie

L’artiste de rue italien Caiffa Cosimo, également connu sous le nom de Cheone, est un maître dans l’art des graffitis 3D plus grands que nature qui interagissent intelligemment avec leur environnement. On peut voir des personnages de Cheone dérouler des passages pour piétons sur le trottoir ou déverser un pot de peinture dans la rue.

Dans une autre scène, le sujet prend vraiment vie et attrape la chemise d’un passant.

Un graff laissé sur une plage

Crédits Pixabay

Une passion pour le dessin qui remonte à l’enfance

Né en 1979 à Gallipoli, une ville du sud de l’Italie dans la province de Lecce, Pouilles, la passion de Cosimo pour l’art a commencé quand il était enfant. Petit, il dessinait déjà des animaux et des personnages de dessins animés dans ses cahiers d’école. Influencé très jeune par des artistes locaux de sa ville natale, il se mit à la peinture sur toile avant de s’installer en 1990 en Allemagne, où il commença à se concentrer davantage sur sa carrière artistique avec un intérêt particulier pour les peintures murales. Il est retourné en Italie en 2001, où il a continué à cultiver sa passion et à se faire reconnaître comme l’un des artistes urbains les plus créatifs de sa génération.

Cheone voit au-delà de la surface sur laquelle il peint. Son travail est principalement axé sur le réalisme figuratif. Utilisant une technique 3D particulière, son travail déborde dans l’environnement urbain qui l’entoure. “Je suis un artiste polyvalent, animé par l’esprit d’expérimentation, toujours à la recherche de différents matériaux à peindre et découvrant de nouvelles techniques à utiliser”, dit-il.

Des œuvres qui brisent la frontière entre l’art et le monde réel

Les graffitis 3D de Cosimo intègrent leur environnement et interagissent avec lui, semblant sortir des murs pour envahir notre monde. Cosimo a travaillé sur le développement de ses techniques de street art photoréalistes depuis qu’il a déménagé à Milan, et cela se voit dans son travail. Les visages de ses peintures murales deviennent de plus en plus réalistes, semblant briser la frontière entre l’art et le monde réel.

L’artiste fait ressortir des espaces ennuyeux avec sa technique 3D. Si vous vous photographiez avec le street art de Cosimo et que vous vous placez dans le bon angle, vous pouvez même faire partie de l’œuvre.

View this post on Instagram

Leo shop Canegrate

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Rem Ecologia

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Cheone 2019 REM Ecologia San Vittore Olona

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Take a selfie with Cheone Nerviano 2019

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Nerviano (MI) 2018

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Arte astratta 🤣

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

#Nerviano 2017

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

@meetingofstylesitaly @cosimocheone & Pito

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Piccolo Christian Nerviano 2016

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Cheone – Mate-Web3 Rozzano

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Nerviano

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Cheone Dome Campomarino

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on

View this post on Instagram

Oggi dai pirati!

A post shared by Cosimo Cheone Caiffa (@cosimocheone) on