2013 TX68 est bien passé à proximité de la Terre, sans faire de dégâts

2013 TX68 a fait couler beaucoup d’encre au fil de ces dernières semaines et cela n’a rien de surprenant car cet astéroïde de 30 mètres de diamètres était censé passer à proximité de la Terre au début du mois, autour du 5 mars. Le problème, c’est que les experts de la NASA ne sont pas parvenus à calculer sa trajectoire avec précision et certaines personnes craignaient qu’il ne rentre en collision avec notre belle planète.

Fort heureusement pour elle, et aussi un peu pour nous, cela n’a pas été le cas. L’objet est effectivement passé dans le voisinage de la Terre le 7 mars dernier à 14h42, heure de Paris.

Astéroïde Terre

Vous n’avez sans doute rien senti mais un astéroïde nous a frôlé au début de la semaine.

Et comme vous pouvez le voir, nous sommes toujours là, et en un seul morceau.

2013 TX68 nous a déjà rendu visite en 2013

2013 TX68 a été découvert en 2013. Il était passé à environ deux millions de kilomètres de notre planète le 6 octobre de cette année. Entre temps, il s’est promené dans notre système solaire avant de nous rendre visite une nouvelle fois.

Le problème, c’est que les spécialistes de la NASA ont eu beaucoup de mal à déterminer sa trajectoire. L’astéroïde était effectivement censé nous rendre visite le 5 mars dernier et passer à une distance comprise entre 17 000 et… 14 millions de kilomètres.

Difficile de faire moins précis, n’est-ce pas ?

Quelques semaines plus tard, l’agence spatiale américaine a revu ses calculs. L’objet devait alors passer au plus près de la Terre le 8 mars. Finalement, il a eu un peu d’avance puisqu’il nous a rendu visite un jour plus tôt, le 7 mars, en début d’après-midi. En outre, il est passé à environ quatre millions de kilomètres de notre belle planète.

2013 TX68 ne va pas en rester là et il devrait ainsi revenir nous voir l’année prochaine, autour du 28 septembre 2017.

L’astéroïde nous rendra une nouvelle fois visite l’année prochaine

Toujours selon les calculs de la NASA, le risque de collision est minime et il se situe pour le moment autour de 1 sur 250 millions.

Mais que se passerait-il si l’astéroïde rentrait en collision avec notre planète ? Serait-ce la fin du monde ? Pas du tout. Compte tenu de sa taille, il y a effectivement de grandes chances qu’il soit désintégré lors de son entrée dans l’atmosphère, pour finir en pluie de météorites.

Un évènement similaire s’était d’ailleurs produit au dessus de la ville de Tcheliabinsk en 2013. Les dégâts matériels avaient été minimes, même si pas loin de 2 000 personnes avaient été blessées. Compte tenu de sa taille, cet astéroïde pourrait faire un peu plus de dégâts mais il ne faut pas oublier que la Terre est recouverte à 70% d’eau et il y a finalement peu de chances que l’objet frappe une ville.