2019, l’année où Netflix est devenue une pointure du cinéma

2019 restera certainement l’une des meilleures années de Netflix. Pour la plateforme de streaming, cette année a notamment été marquée par son entrée au sein de la Motion Picture Association of America (MPAA). 2019 est aussi l’année où le service SVOD a produit le plus grand nombre de films originaux depuis sa création.

Ce sont 60 films en anglais qui sont sortis sur Netflix durant l’année 2019, dont deux qui sont en lice pour les Oscars, à savoir « The Irishman » et « Marriage Story. » Parmi les sorties notables sur la plateforme, on citera également « Klaus » de Michael Bay et « Dolemite is My Name » dans lequel on a pu voir Eddie Murphy dans la peau de Ruddy Ray Moore.

D’après le site Bloomberg, Netflix a surpassé les plus grands studios hollywoodiens avec toutes ces productions.

Une année couronnée de succès pour Netflix

Les dirigeants de la société ont indiqué que ces films permettront de déterminer si Netflix a atteint ses objectifs financiers en 2019. Scott Stuber, responsable des films au sein de Netflix, s’est dit plus que ravi des résultats enregistrés par la plateforme au cours de l’année qui s’est écoulée. Ce dernier a indiqué que l’automne 2019 a été la meilleure période pour Netflix.

« Cet automne a été un beau point culminant. Je suis fier de ce qu’on a fait. Je peux vous regarder dans les yeux et vous dire que cet automne, nous avons fait autant de bons films que n’importe qui d’autre. »

Netflix rivalise avec les plus grands studios hollywoodiens

Netflix doit une grande partie de son évolution à Scott Stuber. Ce dernier a intégré l’équipe de la plateforme en 2017 après avoir passé deux décennies à travailler dans l’industrie du cinéma en tant que producteur et réalisateur. D’après lui, Ted Sarandos, le responsable du catalogue de Netflix, lui avait demandé de créer un studio qui pourrait rivaliser avec n’importe quel studio hollywoodien.

Deux ans après l’arrivée de Scott Stuber, Netflix est maintenant considéré comme le plus grand studio de cinéma d’Hollywood, du moins en termes de volume. Le service prévoit désormais de maintenir la cadence en sortant 50 à 60 films par an.

Désormais, Netflix n’est plus considéré comme un paria par l’industrie cinématographique. Pour preuve, des réalisateurs comme Alfonso Cuaron, Martin Scorese et Noah Baumbach se sont tournés vers la plateforme pour produire leurs films.

Mots-clés netflixoscar