2020 SO, l’astéroïde qui serait peut-être un morceau de fusée

Le 17 septembre dernier, la NASA a découvert un étrange objet spatial que les scientifiques ont décidé de baptiser « 2020 SO ». Alors que tout porte à croire que nous avons affaire à un astéroïde comme tant d’autres, certains experts doutent cependant de sa véritable nature. 

Dans un échange avec le site Space.com, Paul Chodas, chef du Center for Near-Earth Object Studies de la NASA au Jet Propulsion Laboratory en Californie, a indiqué que le 2020 SO  pourrait au fait s’agir d’un objet artificiel : le morceau d’une fusée qui avait autrefois transporté un vaisseau vers la lune. 

Un astéroïde flottant dans l'espace

Crédits Pixabay

« Nos derniers calculs d’orbite pour cet objet montrent clairement qu’il est affecté par des forces non gravitationnelles, vraisemblablement la pression du rayonnement solaire », a expliqué Paul Chodas qui estime que ces calculs seraient des « preuves très fortes » sur la nature non spatiale de 2020 SO.

Alors, astéroïde ou bout de fusée ?

Depuis la découverte de 2020 SO, Paul Chodas a indiqué avoir immédiatement soupçonné que la fameuse roche spatiale n’en était pas une : « un astéroïde n’est pas facile à déplacer », a-t-il déclaré en faisant allusion aux forces gravitationnelles qui affectent l’objet et qui devraient normalement être sans effet sur un astéroïde. « Mais une boîte vide, comme une scène de fusée, serait poussée. »

À cela s’ajoutent deux autres caractéristiques que le chercheur et ses collègues ont remarquées : ils ont constaté la vitesse lente de 2020 SO, mais aussi sa trajectoire autour du soleil qui s’aligne parfaitement avec celle de la Terre. Deux détails qui vont complètement à l’encontre du comportement normal des astéroïdes. Ces derniers sont connus pour se déplacer rapidement, et généralement sans tenir compte de la trajectoire de la Terre lorsqu’elle tourne autour du soleil.

À lire aussi : Deux astéroïdes se sont beaucoup approchés de la Terre cette semaine

Bientôt une mini-lune pour la Terre ?

Pour l’instant, rien n’a encore été tranché concernant la véritable nature de l’astéroïde 2020 SO. Mais si ce dernier intrigue autant les chercheurs, c’est aussi parce qu’il pourrait bien devenir une mini-lune terrienne le temps de quelques mois. C’est en tout cas ce qu’avance Tony Dunn, astronome amateur et professeur de physique au lycée Archbishop Riordan de San Francisco.

Dans un récent post Twitter, Tony Dunn a indiqué que le 2020 SO pourrait être momentanément capturé par la Terre entre octobre 2020 et mai 2021. Il a illustré cette étonnante hypothèse avec une petite animation représentant la trajectoire de l’objet. Il a toutefois insisté sur le fait que cette trajectoire n’était pas définitive et qu’elle pourrait changer.

À lire aussi : L’astéroïde Bénou transporte peut-être les éléments de la vie

Mots-clés astéroïdes