25 ans après la sortie de « True Lies », Schwarzenegger et Lee Curtis se retrouvent pour la première fois

Vingt-ans après la sortie américaine de True Lies, son couple emblématique s’est retrouvé au travers d’un cliché forcément nostalgique pour les amateurs du film. Jamie Lee Curtis et Arnold Schwarzenegger, qui y avaient campé une épouse supposément modèle et un espion déguisé, sont cependant restés « plus sages » dans leurs retrouvailles.

Rares sont les remakes américains parvenant à faire aussi bien voire même mieux que l’original. Dans le cas de True Lies, qui se voulait l’équivalent gonflé aux hormones de la comédie d’espionnage française La Totale sortie trois ans plus tôt, on peut considérer que le matériau de base et sa copie ont chacun des arguments à faire valoir.

La Totale avait Thierry Lhermitte et Miou-Miou, True Lies a réuni Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis dans la formation d’un couple pour le moins épicé. Que les plus âgés s’en souviennent, Harry Tasker se faisait passer pour un représentant informatique auprès de son épouse Helen alors qu’il officiait en fait en tant qu’agent secret.

Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis de nouveau réunis, « plus sages » et « plus âgés »

De son côté, Helen se laissait charmer par un mystérieux Simon qui lui prétendait être à l’origine des exploits de Harry, sans toutefois bien entendu qu’Helen ne soupçonne son mari de tels accomplissements.  Le personnage de Simon était incarné par Bill Paxton, disparu le 25 février 2017 à l’âge de 61 ans.

Figurez-vous que depuis True Lies, lancé donc en 1994 dans les salles obscures, jamais Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis ne s’étaient retrouvés. C’est l’actrice elle-même qui le révèle en légende d’une photographie partagée le 29 juillet sur son compte Instagram. On la voit poser avec Arnold, les deux reformant ainsi la paire Helen – Harry Tasker :

« De nouveau ensemble pour la première fois. Arnold, tu me coupes le souffle ! Plus âgés, plus sages mais toujours l’essentiel de nous-mêmes. Apprenant, aimant et rigolant à fond ». Elle ajoute au passage, derrière#harryandhelen, les mots-dièse #borisanddoris, référence aux noms de code utilisés par le couple Tasker quand Harry souhaitait pimenter sa vie de couple sous couvert de l’anonymat. Que Dieu nous garde d’un remake du remake où Dwayne Johnson donnerait la réplique à Taylor Swift.