25000 $ à payer pour avoir abusé du système de retrait de YouTube

Depuis que l’article concernant les droits d’auteurs a été appliqué par YouTube, les créateurs de contenus sur la plateforme sont soumis à des règles strictes portant sur la diffusion des œuvres protégées par les droits d’auteurs. Lorsqu’ils enfreignent ces règles, ils peuvent voir leur vidéo démonétisée, voire même supprimée.

YouTube offre la possibilité aux ayants droit de signaler les contenus ne respectant pas les droits d’auteurs. Dans certains cas, il arrive que ce soit de simples internautes qui décident d’envoyer une notification pour atteinte aux droits d’auteur à YouTube.

Crédits Pixabay

Malheureusement, certains abusent de cette liberté et font des signalements à tout va. C’est ce qu’a fait un certain Christopher Brady, résidant au Nebraska.

Un internaute qui a abusé de ses droits

Le dénommé Christopher Brady aurait tenté d’escroquer des YouTubeurs en les menaçant de retirer leur vidéo de la plateforme en raison d’un non-respect des règles portant sur les droits d’auteurs.

Ce dernier exigeait que les créateurs de contenus lui versent des sommes pouvant aller jusqu’à 300 dollars pour que leur vidéo ne soit pas supprimée de la plateforme.

D’après les sources, Christopher Brady aurait d’abord ciblé trois célèbres streamers de Minecraft et leur aurait envoyé plusieurs menaces de retrait. Lorsque ces derniers n’obtempéraient pas, Brady faisait valoir son droit de signalement sur YouTube. Pour rappel, d’après les règles de la plateforme, trois demandes de retrait successives peuvent entraîner la suppression d’une chaîne YouTube.

25 000 $ d’amende et des excuses publiques

YouTube a rapidement pris connaissance de l’arnaque de Christopher Brady et a déposé une plainte contre lui en août dernier. Ce dernier n’a pas nié les accusations de la plateforme et a admis sa culpabilité. Dans un communiqué, Christopher Brady a présenté des excuses publiques et a indiqué qu’il avait « faussement déclaré que certains contenus publiés par des utilisateurs sur YouTube enfreignaient les règles concernant les droits d’auteurs ».

Dans son communiqué, Brady a avoué qu’il avait envoyé des dizaines de demandes fictives de retraits à des YouTubeurs. Il a également révélé qu’il avait envoyé plus de signalements que ce que YouTube a réussi à répertorier dans sa plainte. Suite à cette affaire, YouTube a indiqué qu’il allait prendre des mesures pour éviter que des personnes malintentionnées abusent de son système.

De son côté, Christopher Brady devra s’acquitter d’une amende de 25 000 $ pour avoir abusé du système de retrait de YouTube.

Mots-clés youtube