2,7 millions de dollars de crypto-monnaies saisis auprès d’un adolescent britannique

Pour ceux qui travaillent dans le domaine des crypto-monnaies, le Bitcoin apparait aujourd’hui comme l’une des plus fortes. Malgré les fluctuations sur ce type de marché, la valeur du Bitcoin est jusqu’ici restée bien au-dessus des 55 000 dollars. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles certaines personnes n’hésitent pas à enfreindre les lois pour obtenir des Bitcoins. Le cas de cet adolescent britannique de 17 ans en est la preuve.

Selon les informations, la police d’un comté anglais vient de saisir plus de 2 millions de dollars de crypto-monnaies dont des Bitcoins auprès d’un adolescent de 17 ans. Le jeune homme aurait obtenu l’argent digital grâce à une arnaque en ligne.

Crédits 123RF.com

L’unité cyber-crime de la Police du Lincolnshire a ainsi pris possession de la monnaie digitale que l’adolescent avait obtenue à travers une fraude à la carte de crédit qui a eu lieu en avril 2020.

Une première pour le Lincolnshire

Cette saisie de crypto-monnaies dépassant les 2,7 millions de dollars fait partie des premiers cas de ce type dans le Lincolnshire qui se trouve à l’est de l’Angleterre. La police a saisi plus de 48 Bitcoins, ainsi que d’autres monnaies digitales.

Les responsables ont annoncé que le suspect avait volé les informations personnelles de clients pour arnaquer une société de chèques-cadeaux numériques. Au total, il aurait obtenu plus de 8 000 dollars. Les enquêteurs ont ensuite trouvé des liens qui menaient vers des processus de blanchiment d’argent utilisant les crypto-monnaies.

Un nouveau moyen d’enfreindre la loi

D’après le détective Luke Casey, enquêteur au niveau de la section cyber-crime de la police du Lincolnshire, les criminels pensent souvent que les crypto-monnaies sont des moyens anonymes pour transférer des fonds sans être détecté. Il a ajouté qu’il était content que pour ce cas, ils ont pu montrer que la police pouvait très bien enquêter sur des crimes de cette nature.

En ce qui concerne l’adolescent, il a été jugé coupable de fraude par fausse déclaration et de blanchiment d’argent. Le jeune homme a été condamné le mardi 26 octobre dernier à être interné dans un centre de réhabilitation pour jeunes.