3 000 $ d’amende pour un commentaire négatif sur Trip Advisor

TripAdvisor est devenu au fil des années une plateforme incontournable pour les voyageurs, mais également pour les restaurants ou même les hôtels. La plateforme leur offre en effet une belle visibilité… à partir du moment où les commentaires laissés par leurs clients sont positifs. Oui, et certains établissements sont visiblement prêts à tout pour éviter les critiques négatives…

C’est en tout cas ce que révèle Stephen Kaufer, le CEO et le cofondateur de la plateforme, dans une longue tribune publiée sur le Huffington Post.

Amende Canada

Si vous tenez à vos économies, il sera sans doute préférable de ne pas trop critiquer les restaurants que vous fréquentez.

Il dénonce dans son article les pressions exercées par certains établissements sur leurs clients pour éviter les commentaires négatifs, des pressions pouvant même s’accompagner parfois de pénalités et d’amendes.

Les restaurants et les hôtels font de plus en plus pression sur leurs clients

Kaufer cite notamment l’exemple d’un Américain qui a loué pour les vacances une maison auprès d’un établissement canadien. Les prestations étaient correctes et conformes à l’annonce, mais l’homme a eu maille à partir avec le personnel du complexe et il en a parlé dans un commentaire laissé sur TripAdvisor.

Un commentaire qui lui a coûté très cher. En consultant son relevé de compte un peu plus tard, il a effectivement eu la mauvaise surprise de constater que l’établissement avait retiré 3 000 $ de son compte courant en utilisant les références de sa carte bancaire.

L’homme a immédiatement contacté l’hôtel pour protester et le propriétaire des lieux lui a alors fait remarquer que le contrat de bail signé par ses soins comprenait une clause stipulant que tout commentaire négatif se verrait pénaliser d’une amende forfaitaire.

Toujours selon Kaufer, il ne s’agirait pas d’un cas isolé et de plus en plus d’établissements auraient recours à des stratagèmes de ce genre pour éviter les commentaires négatifs.

Ce n’est pas un cas isolé

Est-ce vraiment une surprise ? Non et cela n’a rien de surprenant, car de plus en plus de consommateurs s’appuient sur les commentaires et les critiques des autres utilisateurs avant de faire un achat. C’est même devenu un véritable réflexe pour beaucoup d’internautes. Le moindre commentaire négatif peut donc avoir de lourdes répercussions sur les affaires d’un restaurant ou d’un hôtel.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la première fois qu’un établissement sort l’arsenal juridique pour éviter ce genre de critique. En 2014, une blogueuse française avait en effet été condamnée pour avoir publié un article très négatif sur un restaurant du Cap-Ferret, un article qui remontait sur la première page des résultats de Google.

Plus récemment, c’est un studio de jeu vidéo qui a porté plainte contre une centaine d’internautes à cause de quelques commentaires négatifs laissés sur Steam.

Mots-clés trip advisorweb