35 techniques CSS impressionnantes…

Même si beaucoup ne jurent que par le flash et l’ajax pour donner du style à leurs sites, certaines techniques CSS peuvent s’avérer tout aussi impressionnantes. Et encore une fois, c’est le magazine en ligne Tripwire qui nous le prouve avec cette sélection de plus de 35 techniques tout simplement époustouflantes. De quoi réviser ses classiques et découvrir de nouveaux horizons.

35 techniques CSS impressionnantes

Comme vous le savez peut-être déjà, votre humble serviteur n’est pas un grand passionné du flash. Devoir faire installer aux internautes un plugin pour les faire bénéficier de sympathiques effets, c’est quelque chose d’assez angoissant. Du coup, je m’intéresse déjà plus à l’ajax, mais qui n’est pas non plus sans défaut. Il suffit ainsi que les internautes désactivent l’exécution du javascript dans leur navigateur pour que tout tombe à l’eau.

En matière d’accessibilité, et à mon sens, il n’existe rien de mieux que les CSS. Normal, puisqu’on peut compter sur ces dernières pour qu’elles soient prises en compte par les navigateurs toute circonstance. Même s’il arrive parfois que nos chers navigateurs ne les interprètent pas tous de la même manière, cela va sans dire… Et au passage, on aura encore une grosse pensée émue pour Internet Explorer 6

Et le fait est qu’on peut faire beaucoup de choses en CSS : des menus sympathiques, assez riches, des graphiques, des effets sur le texte, sur les liens, sur les calques, sur les images et tout ça sans bouffer trop de ressources. Après, bien sûr, il est toujours possible d’ajouter quelques effets supplémentaires en javascript mais le fait est que les CSS, à elles toutes seules, s’avèrent à la fois bien pratiques et de plus en plus étonnantes.

Cette sélection de Tripwire Magazine vous permettra d’apprendre certaines techniques fort utiles. En ce qui me concerne, j’ai surtout retenu les ombres portées, les coins arrondis ou encore l’étiquetage de certains liens en fonction du type de documents vers lequel ils pointent. Alors ce ne sont que des détails, certes, mais c’est justement ce qui différencie un site réussi d’un site bâclé.

Via Tripwire Magazine