399$ pour la Xbox One et 349$ pour la PlayStation 4 ?

La Xbox One et la PlayStation 4 ont presque délivré tous leurs secrets mais il y a une information qui nous fait cruellement défaut : le prix de ces deux petits bijoux de technologie. Sur ce point, ni Sony ni Microsoft n’ont laissé entendre quoi que ce soit et on ne sait donc pas combien nous coûteront ces deux consoles. C’est précisément ce qui a poussé un analyste du nom de Michael Pachter à se pencher sur la question en s’appuyant sur leurs composants et sur leurs accessoires. Vous voulez connaître ses conclusions ? Selon son étude, la Xbox One pourrait être proposée à 399$, contre 349$ pour la PlayStation 4.

Etonnant, non ? Certes, mais sachez tout-de-même que Michael n’a pas fait que de regarder les composants des deux consoles. En réalité, notre analyste a également pris en compte une autre variable, soit le prix de lancement des précédentes consoles de salon des deux constructeurs. En son temps, la Xbox 360 Premium avait ainsi été lancée à 399$, contre 599$ pour la PlayStation 3 équipée d’un disque dur de 60 Go.

Prix PlayStation 4 et Xbox One

La PlayStation 4 et la Xbox One pourraient être commercialisées sous la barre des 400$…

Selon Michael, Microsoft pourrait ainsi maintenir le prix de vente de sa nouvelle Xbox One au même niveau que sa précédente console, et ce alors même que cette dernière sera livrée d’office avec un Kinect 2. Pour Sony, en revanche, les choses sont un peu différentes puisqu’on parle tout-de-même d’un rabais de plus de 200€. De prime abord, on pourrait donc croire que ces estimations sont fausses, ou bien en dessous de la vérité, mais le rapport remis par notre analyste ne manque pas d’argument. Et en réalité, en proposant leur console à un tarif aussi agressif, les deux firmes pourraient réaliser d’importants bénéfices.

Vers davantage de services « premium » ?

Comment ? Tout simplement grâce aux services connexes. Plus que de simples consoles de jeux, la Xbox One et la PlayStation se positionnent en réalité comme des passerelles multimédias, des passerelles qui mettront en avant de nombreux services qui eux aussi pourraient être facturés au prix fort. On pensera notamment au Xbox Live ou encore au PlayStation Network, mais également à tous ces services connexes qui devraient être dévoilés durant ces prochaines semaines.

Puisqu’on en parle, on peut également rappeler que Paul Thurrott a lui aussi fait des estimations sur la console next-gen de Microsoft. Selon ce spécialiste, cette dernière pourrait effectivement être proposée en deux versions : une à 499$ et une autre à 299$ pour les joueurs souscrivant un abonnement de 24 mois au Xbox Live Gold.

Mine de rien, ces analyses ne manquent pas de sens. Proposer une console de salon à un prix bas, pousser derrière les services tiers et mettre en place différentes solutions d’abonnement, c’est une stratégie qui pourrait être profitable sur le long terme. Profitable, et rémunératrice.