3DM laisse tomber le piratage de jeux PC à cause de Denuvo

Denuvo vient de remporter une nouvelle bataille dans sa lutte contre le piratage de jeux. Et encore, ce n’est rien de le dire car le collectif 3DM a décidé de suspendre toutes ses activités pour une durée indéterminée. Quelque chose me dit que les éditeurs doivent être en train de sabrer le champagne tout en se frottant les mains.

3DM n’est effectivement pas un collectif comme les autres et ces pirates formaient ainsi un des plus gros groupe de pirates au monde. Ils ont cracké des dizaines de titres tout au long de leur carrière, donnant par la même occasion des sueurs froides à toute l’industrie spécialisée.

Denuvo 3DM

3DM a décidé de jeter l’éponge et le collectif ne piratera plus de jeux.

Mais voilà, depuis quelques temps, les pirates du collectif ont de plus en plus de mal à mener leurs opérations à cause de la protection inventée par la société Denuvo.

3DM avait de plus en plus de mal à cracker les jeux

Je pense que vous le savez déjà mais cela fait maintenant un peu plus de quinze ans que les éditeurs truffent leurs jeux de protections afin de limiter au maximum les copies.

Jusqu’à présent, les systèmes mis en place n’ont pas vraiment brillé par leur efficacité mais tout a changé avec le lancement de la technologie Anti-Tamper de Denuvo.

L’entreprise a effectivement mis au point un procédé capable d’empêcher le débogage et la modification des fichiers exécutables. Personne ne sait exactement comment il fonctionne mais il se comporte comme une protection placée au dessus des DRM et il a donné pas mal de fil à retordre aux pirates ces derniers mois.

FIFA 15 et Lords of the Fallen ont ainsi mis un peu plus de deux semaines à être crackés alors que la plupart des titres cèdent au bout de quelques jours à peine.

Sans surprise, pas mal d’éditeurs ont décidé d’intégrer la technologie de Denuvo à leurs galettes et l’entreprise a considérablement renforcé sa protection au fil des versions.

La décision des pirates aura-t-elle un impact (positif) sur les ventes des jeux ?

Just Cause 3 n’a pas encore été piraté, par exemple, et ce alors même qu’il est disponible depuis le 1er décembre dernier.

Face à la situation, 3DM a décidé de jeter l’éponge et le collectif a ainsi annoncé sur son forum qu’il cessait toute activité pour une période indéterminée.

Il a aussi profité de l’occasion pour pointer une nouvelle fois un index rageur vers Denuvo, en accusant la société de nuire à l’expérience des titres et de provoquer de nombreux bugs.

Toute la question est maintenant de savoir si la décision de 3DM aura un réel impact sur les ventes de jeux vidéo. Parce que bon, si les joueurs piratent, c’est aussi parce que les titres coûtent désormais très cher et tout le monde n’a pas forcément les moyens de claquer 60 ou 70 € dans un jeu, aussi perfectionné soit-il.

Mots-clés insolitepiratage