3ve : le plus gros système de fraude publicitaire connu a été démantelé

Le FBI a procédé au démantèlement d’un réseau de fraude publicitaire très bien organisé, un réseau du nom de 3ve. D’après les premières informations, ses responsables auraient empoché 36 millions de dollars en utilisant diverses techniques capables de simuler des clics sur des publicités.

Pour monter cette combine, les individus auraient notamment utilisé des bots et des programmes automatisés. Ainsi, les annonces concernées n’ont été ni cliquées ni même visionnées par des internautes.

WebTorrent Desktop 1

Selon le communiqué de presse émis par le Ministère de la Justice, trois escrocs présumés : Sergey Ovsyannikov et Yevgeniy Timchenko du Kazakhstan et Aleksandr Zhukov ont été appréhendés le mois dernier.

Cinq autres individus : Boris Timokhin, Mikhail Andreyev, Denis Avdeev, Dmitry Novikov et Aleksandr Isaev sont toujours en cavale.

Le mode opératoire de haut niveau

Ce groupe de personnes aurait mis en place deux systèmes de fraude distincts, mais liés. Le premier, baptisé Methbot, leur aurait permis de gagner 7 millions de dollars sur la période entre septembre 2014 et décembre 2016. Le deuxième leur aurait permis de récolter 29 millions de dollars entre décembre 2015 et octobre 2018.

Ils n’auraient pas utilisé les mêmes techniques dans les deux cas. En réalité, après s’être appuyés sur des serveurs, les responsables de la fraude auraient finalement fini par se tourner vers un botnet pour simuler les clics sur les publicités, un botnet qui aurait infecté 1,7 million d’ordinateurs.

La fraude électronique constitue le principal chef d’accusation. Les huit suspects ont également été accusés de blanchiment d’argent, de vol d’identité aggravé ainsi que de complot en vue de commettre une intrusion dans des ordinateurs personnels.

Ils ont pu être interpellés grâce au partenariat du FBI avec la Sécurité Intérieure ainsi que la société de sécurité informatique White Ops qui a eu connaissance de l’existence de Methbot à la fin de l’année 2016.

Une somme astronomique

White Ops estime entre 3 et 5 millions de dollars par jour le montant récolté par les annonceurs. L’entreprise a d’ailleurs affirmé que le programme apportait une révolution significative en termes de fraude publicitaire à grande échelle, ce qui ne manquera sans doute pas de laisser les annonceurs sans voix.

Certains analystes ont toutefois émis des réserves quant à une telle somme. D’après l’acte d’accusation officiel, le coût total n’est pas à la hauteur de ces estimations initiales.

Mots-clés sécurité