4 choses à retenir au sujet de Windows 11

Microsoft a levé le voile hier soir sur Windows 11, le successeur logique de ce bon vieux Windows 10. Au programme, une interface plus épurée, plus moderne et plus flexible, mais aussi davantage d’options axées sur la productivité et la communication.

Si vous n’avez pas eu l’occasion de suivre l’événement en direct alors voici les 4 choses qu’il fallait retenir de cette présentation.

Le logo de Windows 11
Crédits Microsoft

La liste suivante n’est pas pleinement exhaustive. Ce dossier a principalement pour but de se focaliser sur les points forts du système et sur les principaux axes dévoilés par Microsoft.

Une nouvelle interface pour Windows 11

Une capture de la nouvelle interface de Windows 11
La nouvelle interface de Windows 11

Conformément à ce que la build leakée laissait présager, Windows 11 aura bien droit à une toute nouvelle interface.

Une interface plutôt réussie, par ailleurs. Microsoft a en effet opté pour des visuels très épurés avec de beaux effets de transparence et des coins arrondis qui donnent un plus plus de dynamisme à l’ensemble.

Le bouton du menu “démarrer” va également migrer et se retrouver au milieu de la barre des tâches, aux côtés des autres icônes placées à cet endroit par l’utilisateur ou par le système. Microsoft justifie ce choix par une volonté de le rendre plus accessible.

Le menu “démarrer”, puisqu’on en parle, a été totalement repensé. Il ne fera plus remonter toutes les applications installées sur l’ordinateur, uniquement celles que vous avez épinglées. Il faudra donc cliquer sur un bouton supplémentaire pour voir apparaître tous nos programmes.

Fait intéressant, il sera possible de faire défiler la zone dévolue aux raccourcis épinglés et vous ne serez donc pas limités de ce côté. La partie du bas sera occupée quant à elle par les derniers documents sur lesquels vous avez travaillé. Des documents Office, mais pas seulement.

Autre point qui mérite d’être mis en avant, la gestion des fenêtres sera plus simple et Windows 11 pourra ainsi mémoriser l’emplacement des fenêtres ouvertes par l’utilisateur.

Microsoft a également profité de l’occasion pour revoir son système de widgets. Il sera en effet possible de les afficher dans une fenêtre réduite ou même en plein écran. De nouveaux widgets feront également leur entrée.

Un Windows 11 tourné vers le jeu

Une capture de l'application Xbox de Windows 11
Il y a du neuf pour l’application Xbox

Microsoft n’est pas uniquement un éditeur de logiciels. La firme est également l’une des plus grandes entreprises au monde sur le secteur du gaming, avec une division Xbox qui n’a plus rien à prouver.

Il était donc logique que la firme fasse aussi un pas dans cette direction.

Windows 11 propose donc pas mal de fonctions tournées vers les joueurs. Comme une fonction Auto HDR qui améliorera le rendu des jeux ou encore le support de la technologie Direct Storage qui devrait donner un coup de fouet à nos jeux et à leurs temps de chargement.

Mais surtout, il va y avoir du neuf pour l’application Xbox qui intègrera directement le Xbox Game Pass et qui vous permettra même de profiter de xCloud sans avoir quoi que ce soit à installer de plus. Et surtout sans avoir à passer par son navigateur.

Un Microsoft Store entièrement revu

Une capture présentant le Microsoft Store de Windows 11
La nouvelle boutique de Windows 11

C’était sans nul doute l’un des gros morceaux de l’annonce. Le Microsoft Store se paye une petite cure de jouvence. Windows 11 a été l’occasion pour la firme de le repenser totalement.

Au programme, donc, une interface plus épurée et qui structurera mieux les informations relatives aux applications. Ce n’est cependant pas le plus intéressant, car Microsoft a aussi décidé de lâcher un peu de lest.

Toutes les applications seront donc présentes sur le Store. Les applications universelles, bien sûr, mais aussi les applications Win32. Microsoft compte ouvrir la porte au plus grand nombre et cela veut aussi dire que les développeurs et les éditeurs pourront toucher une cible plus large grâce à ces nouvelles règles.

Autre atout, la commission. Elle sera nulle pour les applications. Microsoft ne souhaite en outre rien imposer aux développeurs et ces derniers pourront opter pour le système de paiement de leur choix. Un joli pied de nez à Apple, souvent attaqué à ce sujet.

Mais surtout, Windows 11 sera également en mesure de prendre en charge les applications Android. Attention en revanche, car durant la conférence de presse, la firme a parlé d’une prise en charge native. La réalité est cependant un peu différente et le Microsoft Store s’appuiera ainsi sur l’Amazon App Store pour proposer les applications Android aux utilisateurs.

Windows 11, un système plus restrictif

Le nouveau système de fenêtres de Windows 11
Les fenêtres de Windows 11

Ce qui nous amène au quatrième et dernier point de ce dossier. Un point un peu moins positif.

Windows 11 sera en effet plus restrictif que la version précédente. Nous en parlions ce matin, mais vous aurez désormais besoin d’un compte Microsoft et d’une connexion Internet pour installer le système sur votre ordinateur. C’était également le cas avec Windows 10, mais ce dernier laissait tout de même le choix de passer par la création d’un compte local.

Autre point important, pour pouvoir mettre à niveau votre ordinateur sous Windows 11, il faudra aussi activer TPM 2.0 et Secure Boot. Du moins si ce n’est pas déjà fait.

Ce qui veut également dire que les machines ne prenant pas en charge ces technologies risquent de se retrouver sur le banc de touche.

Mots-clés microsoftwindows 11