4 millions d’iPhone 4S vendus en trois jours

Okay, c’est un score hyper impressionnant et qui ne va sans doute pas arranger les affaires de ceux qui avaient prédit que l’iPhone 4S causerait la perte d’Apple. Car en effet, un peu plus tôt dans la journée, Cupertino a annoncé avoir vendu pas mois de 4 millions d’iPhone 4S durant le premier week-end de son lancement, soit entre vendredi dernier et… dimanche. Oui, 4 millions… Et le plus ironique, dans l’histoire, c’est que l’iPhone 4 ne s’était quant à lui vendu qu’à deux millions d’exemplaires durant les trois premiers jours de son lancement.

4 millions d'iPhone 4S vendus en trois jours

Et pour ceux qui aiment les chiffres, il faut aussi savoir que iOS 5 est actuellement utilisé par 25 millions d’utilisateurs à travers le monde. Oui, et même chose, la version finale de ce dernier est sortie la semaine dernière. Autant dire que ce cela ne fait que commencer. Pareil pour iCloud qui semble rencontrer un franc succès puisqu’il est utilisé par plus de 20 millions de personnes. Bon, en même temps, quand on sait que l’assistant d’iCloud démarre directement après avoir installé iOS 5, ce n’est pas très étonnant.

Des chiffres vraiment très impressionnants mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre l’engouement suscité par l’iPhone 4S. Certes, sous le capot, il n’y a rien à dire, le nouveau mobile pommé est un monstre de puissance. Et dans la mesure où iOS 5 est optimisé aux petits oignons pour ce dernier (et aussi pour les autres, c’est le gros avantage de la vente liée), on peut dire sans se tromper que la Pomme a rattrapé son retard de ce côté-là. En revanche, pour l’extérieur, ce n’est pas la même chose. De mon point de vue, l’iPhone 4S présente en effet deux grands inconvénients : sa fragilité (les deux surfaces en verre, voilà quoi) et la taille de son écran. Des défauts que devrait normalement corriger l’iPhone 5. Un iPhone 5 qui est attendu pour dans quelques mois (enfin s’il ne prend pas du retard). Donc à part Siri, je ne vois pas pourquoi les gens se sont jetés sur l’iPhone 4S. Et je précise quand même, à tout hasard, que je l’ai eu en main ce week-end, hein…

Enfin, en tout cas, on peut vraiment applaudir Apple. Vendre quatre millions d’unités en trois jours, ce n’est pas à la portée de tous les constructeurs, surtout qu’il s’agit là d’un mobile qui ressemble comme deux gouttes d’eau à son prédécesseur.

Vraiment très impressionnant.

Ah et ce qui est très drôle, c’est que cette annonce a eu lieu en même temps que celle de Samsung. Samsung qui a annoncé avoir vendu 30 millions de Galaxy S et de Galaxy S 2 en un an et trois mois. Comme quoi, le hasard fait parfois les choses, hein…

Via

Mots-clés appleiphone 4s