4 nouveaux monolithes aux Etats-Unis et en Europe

Il faut croire que nous n’en avons pas encore complètement fini avec cette histoire de monolithe. Quatre nouvelles structures sont en effet apparues. Deux aux États-Unis, une au Costa Rica et une dernière en Europe.

Tout a commencé la semaine dernière, lorsque l’équipage d’un hélicoptère a aperçu un éclat lumineux au sol en survolant une région isolée de l’Utah. Après avoir atterri, ils ont alors eu la surprise de se retrouver face à une structure en métal, une structure haute comme deux hommes.

Le premier monolithe, installé en Utah, vu de Google Maps
Le premier monolithe, installé en Utah, vu de Google Maps

Nous venions de découvrir le tout premier monolithe. Un monolithe qui a fait couler énormément d’encre par la suite… avant de disparaître sans laisser de traces.

Des monolithes découverts à travers le monde

Mais l’histoire ne s’est pas finie là. Le lendemain de sa disparition, un second monolithe a en effet été découvert, cette fois à proximité d’une ancienne forteresse de Roumanie. Encore une fois, tous les projecteurs se sont braqués sur l’étrange structure. Une structure qui a disparu à son tour du jour au lendemain.

C’est alors que le troisième monolithe a été découvert. Un monolithe posé au sommet d’une montagne de Californie et qui a été détruit par un groupe d’hommes racistes et homophobes.

Depuis, plus rien. Aucun autre monolithe n’a été repéré. Du moins pas avant cette nuit. Cette fois, ce sont en effet trois nouveaux monolithes qui sont apparus dans trois régions distinctes du globe.

Une manière de répandre la positivité

Le premier d’entre eux a été découvert à Atascadero, et plus précisément sur le site où se trouvait le troisième monolithe. Cette fois, pas de mystère, c’est un groupe, d’artistes locaux qui a décidé de refaire la structure et de l’installer au même endroit afin de répandre la positivité.

La structure a donc été installée au sommet d’une colline. Cette fois, elle n’a pas été directement posée sur le sol, mais plantée dans le sol, avec pas moins de 352 kilos de béton pour la sécuriser.

Le second a été découvert à Los Padres, au sud-ouest de Pozo. Et cette fois, aucune revendication n’a encore été faites. En revanche, la structure est un peu différentes des autres. Un “ATTENTION” a été écrit en rouge à son sommet, avec une image représentant un OVNI.

Une tendance qui se répand

Mais ce n’est pas fini. Un autre monolithe a également été repéré au Costa Rica. Enfin presque. La structure est loin d’être aussi impressionnante que les autres et elle semble ainsi avoir été faite avec la partie d’un toit en zinc. Un toit placé contre un rocher.

Le dernier monolithe a été aperçu en Europe, et plus précisément dans une province située au nord des Pays-Bas, non loin du village d’Oudehorne. Cette fois, la structure est similaire à celle des premiers monolithes et personne ne sait qui l’a érigée.

Vous l’aurez donc compris, cette fin d’année semble bien partie pour être marquée par le sceau des monolithes. La tendance est en tout cas bien partie pour se poursuivre dans les semaines à venir et il ne serait pas étonnant de voir rapidement surgir de nouvelles structures métalliques.