4 personnes de l’industrie du porno mises en examen pour “traite des êtres humains”

Le samedi 17 octobre dernier, Pascal Aullitrault, plus connu sous le nom de « Pascal OP »,  a été interpellé par les gendarmes de la section de recherches de Paris avec trois autres personnes. Ils sont accusés de viol, de proxénétisme aggravé et de traite des êtres humains.

Pascal OP est devenu populaire dans l’industrie du porno depuis qu’il a créé le site « French Bukkake ». La plateforme est célèbre pour ses vidéos qui mettent en scène une certaine pratique sexuelle impliquant une femme et plusieurs hommes.

Crédits Pixabay

L’acteur et réalisateur a été arrêté alors que son prochain tournage avait été annoncé sur le site et prévu se dérouler le dimanche 18 octobre. Le tournage en question a évidemment dû être annulé.

Les autorités enquêtent depuis plusieurs mois

Selon les informations, les gendarmes de la section de recherches de Paris enquêtent depuis février sur d’éventuelles infractions commises dans l’industrie du porno. Un travail de veille a ainsi été réalisé par le groupe cyber de la gendarmerie.

Suite à leurs recherches, ils ont trouvé que certaines actrices apparaissant sur les vidéos pour adultes de Pascal OP n’étaient pas consentantes pour avoir des relations sexuelles avec plusieurs hommes.

A part Pascal OP, trois autres personnes ont également été mises en examen, parmi lesquelles Mathieu Lauret ou « Mat Hadix ». Ce dernier travaille comme producteur indépendant depuis 2013 et se trouve être le « lien entre toutes les plateformes pornographiques actuelles ». Pour le moment, Lauret n’a pas été placé derrière les barreaux mais est toutefois sous contrôle judiciaire. La justice lui a également interdit de continuer à exercer dans l’industrie du X.  

Les associations féministes en alerte

Quelques semaines auparavant, l’ouverture d’une enquête pour viols et proxénétisme par rapport aux vidéos publiées sur le site Jacquie et Michel a aussi été annoncée. L’enquête a été entreprise suite aux signalements effectués par plusieurs associations féministes dénonçant des conditions de tournage inacceptables. Une source a cependant déclaré que les dernières arrestations n’ont aucun lien avec Jacquie et Michel.

Les films de Pascal OP sont souvent au centre des débats, particulièrement sur le forum jeuxvideo.com. Il semblerait ainsi que les abus sexuels perpétrés sur les femmes dans les vidéos de Pascal OP existent depuis plusieurs années. Par exemple, en 2018, un internaute a signalé une vidéo qui montrait une femme en train de hurler « J’en peux plus », puis de commencer à pleurer et à se recroqueviller sur elle-même après une scène de sexe.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !