40 % des cinémas chinois risquent de rester fermés à cause du Covid-19

L’industrie cinématographique chinoise paie un lourd tribut à la pandémie de coronavirus. 40 % des salles de cinéma locales risquent par conséquent de fermer définitivement.

Que le secteur du cinéma subisse de plein fouet les impacts du Covid-19 est une réalité que nous savons déjà tous. Cependant, en Chine, la situation s’annonce plus inquiétante qu’ailleurs. Deuxième marché cinématographique au monde, l’Empire du Milieu risque de voir une bonne partie de ses cinémas fermer définitivement leurs portes. Selon un nouveau rapport de la China Film Association, 40 % des théâtres du pays pourraient rester fermés à cause des restrictions liées à la pandémie de coronavirus. À la fin de l’année dernière, la Chine comptait 69800 écrans en service répartis sur 12 400 sites. Le rapport de la CFA suggère que près de 5000 sites et 28000 écrans pourraient ne pas survivre à la crise sanitaire que le monde traverse actuellement.

Crédits Pixabay

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette situation ne manquera pas d’avoir un impact sur l’industrie dans son ensemble.

Une menace pour l’industrie cinématographique mondiale

Compte tenu de l’importance du marché chinois, cette épreuve difficile que traversent les salles de cinéma du pays aura certainement des répercussions sur le fonctionnement de l’industrie cinématographique à l’échelle planétaire. Force est effectivement de constater que la grande majorité des maisons de production étrangères tendent ces dernières années à dépendre de plus en plus du box-office chinois.

En 2019, le box-office mondial a enregistré un record de 42,5 milliards de dollars. Celui de la Chine a quant à lui été valorisé près de 9 milliards de dollars. À cause du contexte actuel, les experts s’attendent néanmoins à une chute de l’ordre de 60 % pour le marché chinois. Autrement dit, les recettes locales en termes de distribution de films pourraient plonger jusqu’à 3 milliards de dollars.

Encore un espoir

Les salles de cinéma chinois devraient bientôt reprendre leurs activités. La China Film Association estime qu’au cas où cette réouverture se produirait au cours des prochaines semaines, les choses devraient reprendre leur cours normal d’ici six mois. Par contre, si les restrictions perdurent, les conséquences seront très difficiles à surmonter.