40 % des clients de Samsung envisageraient d’abandonner la marque

Samsung a enchaîné les déconvenues avec le Galaxy Note 7 et la marque risque de payer ses erreurs au prix fort. C’est en tout cas ce qui ressort de l’étude réalisée en début de semaine par Branding Band auprès d’un millier de clients de l’entreprise. D’après les résultats publiés par le cabinet, 40 % d’entre eux envisageraient sérieusement d’abandonner la marque. La concurrence doit se frotter les mains.

Samsung est devenu en l’espace de quelques années un acteur incontournable sur le secteur de la mobilité. L’entreprise est même la première marque de téléphonie au monde et elle détient à elle seule environ un quart du marché.

Etude Galaxy Note 7

Le Galaxy Note 7 risque de coûter vraiment très cher à Samsung.

Atteindre la première place du podium n’est pas chose facile, certes, mais le plus dur c’est évidemment de la conserver.

Samsung : le Galaxy Note 7 risque de lui coûter sa place de leader

Branding Band a suivi avec attention les déboires de la marque depuis le lancement du Galaxy Note 7 et ses experts ont organisé au début de la semaine une étude afin d’essayer de déterminer l’impact de l’abandon de la production du terminal sur l’image de la société.

Ils ont donc réuni un panel constitué de 1 000 clients de l’entreprise, des clients résidant tous aux États-Unis. Ensuite, ils leur ont posé plusieurs questions portant essentiellement sur leur rapport à la marque. Après avoir compilé leurs réponses, ils ont pu dégager des tendances et ces dernières risquent de ne pas plaire aux actionnaires de Samsung.

Sur toutes les personnes interrogées, 40 % ont ainsi déclaré qu’elles ne rachèteront plus jamais un téléphone du constructeur coréen, soit six points de plus que la précédente étude faite peu de temps après le premier rappel. Problématique, d’autant que cette tendance pourrait s’amplifier dans les semaines à venir.

40 % des personnes sondées ne rachèteront plus jamais un téléphone de la marque

Alors bien sûr, les experts de Branding Band ont demandé à ces personnes si elles avaient une marque de remplacement en tête. Ils n’ont pas été déçus du voyage, car 30 % ont déclaré qu’elles envisageaient sérieusement l’achat d’un iPhone et 8 % celui d’un Pixel. Les autres auraient pour leur part l’intention de se tourner vers un terminal produit par un des autres constructeurs du marché.

Problématique, d’autant que de nombreux fans (30 %) se cachaient parmi les personnes sondées, des fans fidèles à la marque depuis ses débuts. Moralité, Samsung va devoir batailler ferme pour reconquérir le cœur de ses clients.

En attendant, sachez tout de même que l’entreprise a publié un communiqué au début de la semaine, communiqué dans lequel elle évoque très clairement une baisse de ses prévisions de chiffres d’affaires et de résultats opérationnels pour le troisième trimestre de l’année.