5 accidents de tournage peu connus mais qui ont eu des conséquences graves

Acteur n’est pas un métier de tout repos. Dans certains cas, il peut même s’avérer très dangereux. La preuve par l’exemple avec ces cinq accidents de tournage peu connus, mais qui ont eu des conséquences très graves.

Le cinéma est avant tout une histoire de réalisme. Aussi paradoxal que cela puisse être, même si vous dépeignez une situation farfelue ou totalement irréaliste, vous devez le faire avec le plus de conviction possible afin que les spectateurs puissent y croire.

Un homme se tenant le visage dans les mains
Image par StockSnap de Pixabay

Pour proposer ce niveau de réalisme, il n’est pas rare de voir les équipes de tournage prendre des risques. Des risques mesurés, bien entendu. Toutefois et en dépit de toutes les précautions prises, il arrive parfois que la situation leur échappe. C’est précisément ce qui s’est produit dans ces cinq films.

A lire aussi : OCS : les films et séries à ne pas louper en août 2021

1/ Kill Bill Volume 2

Kill Bill Volume 2, comme tous les autres volets de la saga, verse dans l’action pure et dure. Uma Thurman, qui campe le rôle principal, a donc dû participer à des scènes assez dangereuses.

Il y en a une en particulier qui l’a profondément traumatisée.

Dans le deuxième volet, Quentin Tarantino a demandé à l’actrice d’effectuer elle-même une cascade au volant d’une voiture. Elle avait demandé à être doublée, mais le réalisateur n’avait pas accepté.

Or justement, alors qu’elle était en train de réaliser la cascade demandée, elle a perdu le contrôle du véhicule qui a fini sa course dans un palmier. Coincée, l’actrice a dû attendre les secours pour sortir de l’épave. Elle a ensuite fini à l’hôpital.

En 2018, l’actrice avait d’ailleurs révélé une vidéo de l’accident sur son compte Instagram.

2/ Harry Potter et les Reliques de la Mort partie 1

Cet accident a eu des conséquences beaucoup plus graves.

Daniel Radcliffe s’est fait connaître en campant le rôle de Harry Potter au cinéma, un rôle qui lui a permis d’atteindre des sommets. Ce que peu de gens savent, c’est qu’il a eu une doublure qui l’a accompagné sur l’ensemble des films : David Holmes. Une doublure qui était chargée de le remplacer sur les scènes les plus dangereuses.

Or justement, sur le tournage de la première partie du film Harry Potter et les Reliques de la Mort, Holmes était censé voler dans les airs dans une scène aérienne impliquant le jeune sorcier. Il était équipé d’un harnais et il s’apprêtait à effectuer une figure particulière lorsqu’il a percuté un mur.

Le choc a été tellement violent que le cascadeur s’est brisé le cou. Il est désormais paralysé de la poitrine jusqu’aux orteils et il peut simplement bouger la tête et les bras. Daniel Radcliffe, de son côté, ne l’a jamais oublié et il le fréquente toujours.

3/ XXX

XXX n’est pas forcément le film de Vin Diesel le plus connu, mais il a fait couler beaucoup d’encre à l’époque de sa diffusion en raison d’un accident de tournage extrêmement grave.

Harry O’Connor, un Navy Seal à la retraite reconverti dans le cinéma, et plus précisément dans les cascades, avait été embauché pour doubler une scène de parapente dans laquelle il devait descendre la rivière Vltava à Prague et flotter sous le pont Palacky.

Après plusieurs essais, il a réussi la scène à merveille, mais il a voulu faire une dernière prise. Il a cependant commis une erreur et il s’est alors écrasé contre l’un des piliers du pont, tué sur le coup.

4/ Resident Evil The Final Chapter

Olivia Jackson était une cascadeuse émérite. Suffisamment en tout cas pour être embauchée sur le tournage de gros blockbusters tels que Star Wars Le Réveil de la Force ou encore Mad Max Fury Road. Sa carrière a malheureusement été stoppée suite à un accident survenu sur Resident Evil The Final Chapter.

Olivia avait en effet été recrutée comme doublure de Milla Jovovich et elle devait donc la remplacer sur les scènes les plus difficiles.

L’une de ces scènes, justement, la plaçait à moto, filant à vive allure, dans une scène de poursuite épique. Une caméra était placée devant elle et elle était censée s’élever à son passage. Il y a malheureusement eu un dysfonctionnement et la caméra n’a pas bougé. Olivia l’a donc percutée à pleine vitesse.

Elle en a réchappé, avec des os brisés, une artère arrachée et un poumon gravement endommagé. Après deux semaines de coma artificiel, elle a finalement perdu son bras, qui a été amputé.

5/ Ghostland

Taylor Hickson avait 19 ans au moment du tournage de Ghostland. Dans une scène, il lui était demandé de frapper sur une porte vitrée, de plus en plus fort. La porte était bien entendu censée résister à ses coups.

Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu. Le verre s’est brisé et l’actrice a traversé la porte. Elle en garde une cicatrice sur le visage, avec pas moins de 70 points de suture.

Cet accident s’est soldé par une plainte déposée devant un tribunal. La boîte de prod a été condamnée.