5 anecdotes intéressantes sur Air Force One

Qui ne connait pas Air Force One ? L’avion iconique qui transporte le président des Etats-Unis lors de ses voyages tout autour du monde. Mais plus qu’un avion, Air Force One est un centre de commande à part entière où le président peut continuer à diriger le pays en plein vol, que ce soit en temps de paix ou en période de guerre.

En réalité, le terme « Air Force One » est utilisé pour désigner l’avion où se trouve le président des Etats-Unis. Mais aujourd’hui, il est d’usage d’utiliser ce nom pour les deux Boeing 747-200B que le président utilise généralement, même si celui-ci ne se trouve pas à bord.

Crédits Pixabay

La liste qui suit présente 5 anecdotes intéressantes sur l’un des symboles des Etats-Unis.

Un petit hôtel volant

La liste des commodités que l’on  peut trouver à bord d’Air force One laisse à penser qu’il s’agit d’un hôtel et non d’un avion. L’avion, qui pèse environ 362 tonnes, possède en effet un espace habitable de plus de 370 m² divisé en trois niveaux.

Dans cet espace, on peut trouver un grand bureau, une chambre à coucher, une salle de bain, ainsi qu’une salle de conférence qui fait office de Bureau Ovale volant. En plus de cela, l’avion est aussi équipé d’un centre médical qui est à la fois un bloc opératoire, et où un médecin est de service à chaque vol. La cuisine est capable de produire 2000 repas au cours d’un vol et permet de nourrir jusqu’à 100 personnes simultanément.

Toutes les communications sont protégées

A bord d’Air Force One, les appareils de communication sont évidemment très importants. L’avion est équipé de divers matériaux électroniques, de télévisions et de plusieurs téléphones, et le tout est protégé contre les impulsions électromagnétiques et les pirates informatiques. L’on sait que l’avion possède également un « équipement de communications sécurisées avancé » dont on ignore les détails techniques. Mais selon la Maison Blanche, le président a tout ce qu’il lui faut pour répondre à une attaque sur les Etats-Unis à bord.

Refaire le plein en plein vol ? Pas de problème

Si nécessaire, il est possible de refaire le plein même si Air Force One est en train de voler. Cette capacité permet à l’avion de rester indéfiniment dans les airs. Pour le ravitaillement en carburant, un avion ravitailleur vole au-dessus de l’avion présidentiel et utilise un système se trouvant au niveau du nez de l’appareil. Jusqu’ici, aucun président des USA n’a encore utilisé cette capacité d’Air Force One.

Un appareil très rapide

Question vitesse, Air Force One n’a rien à envier aux avions commerciaux. Malgré sa taille et son poids, l’appareil peut voler à une vitesse maximale de 965 km/h. en comparaison, la version standard du 747 peut voler jusqu’à 917 km/h. Apparemment, il y aurait actuellement des discussions concernant la fabrication d’un jet supersonique pour le président des Etats-Unis.

Il faut payer le prix

Avec tout le matériel et les commodités que l’on peut retrouver à bord d’Air Force One, il est évident que le prix à payer pour l’opérer n’est pas du tout donné. Il y a plusieurs facteurs qui vont déterminer la somme à débourser pour chaque voyage, mais selon un document obtenu grâce au Freedom of Information Act, un voyage de Barack Obama ayant eu lieu en octobre 2014 aurait coûté 200 000 dollars par heure. Ce prix inclut les consommables pour le vol, l’entretien, ainsi que le carburant pour remplir les réservoirs qui ont une capacité de plus de 202 000 litres.