5 ans de prison pour l’administrateur d’un site pédopornographique

The Other Place était un des plus gros sites pédopornographiques du sulfureux dark net et il s’est rapidement retrouvé dans le collimateur des autorités. Il a donc été fermé en 2016 suite à une vaste opération de police et ses deux administrateurs ont ensuite été placés en détention. La justice vient de les condamner à cinq et trois ans de prison.

Brett McBain et David Buckley, deux hommes âgés d’une cinquantaine d’années, se sont croisés en 2014 dans un salon de discussion réservé aux adeptes de pornographie infantile.

Prison Selfie

Les deux hommes ont immédiatement sympathisé et ils ont alors pris l’habitude d’échanger fréquemment.

The Other Place, un site né d’une rencontre

Buckley a cependant été banni par les modérateurs du site pour avoir partagé des photos trop choquantes. Après un bref échange, les deux hommes ont donc décidé de lancer leur propre site. The Other Place a ouvert ses portes quelques semaines plus tard.

Les deux complices ont commencé à partager de nombreuses photos et vidéos dans la foulée. Les contenus diffusés ne se limitaient pas aux adolescents et certaines images mettaient ainsi en scène des enfants et même des bébés.

Durant l’année suivante, McBain a partagé un peu plus de deux cent mille images indécentes, contre trente milles pour son camarade.

Le site a commencé a attiré de nombreux internautes et les autorités ont fini par en entendre parler. Elles ont donc ouvert une enquête et elles ont réussi à remonter les traces de ses deux administrateurs.

Buckley a été arrêté le 2 août dernier suite à une opération menée par l’agence nationale pour la criminalité. McBain a eu droit au même sort quelques semaines plus tard. Les policiers ont retrouvé des milliers de photos et de vidéos à son domicile, mais aussi un journal intime électronique dans lequel l’homme parlait de ses fantasmes.

Des centaines de photos pédophiles ont été partagées

Relativement proches l’un de l’autre, les deux hommes n’avaient pas pris le temps de se rencontrer en vrai, mais ils ont tout de même réussi à gérer leur site pendant deux ans sans encombre.  McBain pensait d’ailleurs que Buckley était une femme de 24 ans.

L’avocat du premier a tenté d’utiliser l’alcoolisme de son client et son attrait pour les drogues pour justifier de ses actes. Pour Buckley, la défense a choisi de mettre en avant sa solitude liée à ses troubles sexuels. Après avoir examiné le dossier, le juge a décidé de condamner McBain à cinq ans de prison, contre trois ans pour son associé.

Les deux hommes seront également inscrits au registre des délinquants sexuels à vie et il leur est formellement interdit de travailler avec des enfants. The Other Place a été totalement démantelé pour sa part et toutes les images partagées ont été supprimées.

Mots-clés justiceweb