5 autres bugs repérés dans Google Maps

Google est à l’heure actuelle une des entreprises les plus puissantes au monde. Outre le fait de compter le moteur de recherche le plus utilisé de la planète à son catalogue, la firme peut également se targuer d’être numéro 1 sur le secteur des plateformes mobiles ou même sur celui de la cartographie grand public.

Cet insolent succès, le groupe le doit principalement à ses ingénieurs.

Elle compte en effet parmi les plus grands spécialistes au monde et c’est grâce à l’excellence de ses développeurs et de ses architectures qu’elle a réussi à atteindre la place qu’elle occupe à présent.

Mais en dépit de leurs innombrables qualités, les Googlers ne sont pas parfaits pour autant et il arrive ainsi qu’ils laissent échapper quelques bugs. Et si vous en doutiez, alors voici une nouvelle sélection.

À lire aussi : 5 bugs dénichés sur Google Maps

1/ La femme écrasée

Green Wife on Google Maps

C’est en se promenant dans le Comté de Kerry, en Irlande, que l’un de nos lecteurs a croisé la route de cette femme. Si la scène semble totalement normale au premier coup d’oeil, il suffit d’observer attentivement la capture pour réaliser que quelque chose ne tourne pas rond.

La femme et son imperméable ont en effet été dupliqués et sa jumelle a ensuite été fusionnée avec la route montant vers une maison située un peu plus loin. Le genre de bug qu’on ne croise pas souvent sur le service.

2/ La route disparue

Quand une route disparait subitement de Google Maps, ça laisse des traces

Quand une route disparaît subitement de Google Maps, ça laisse des traces

On triche un peu avec ce bug que nous avons déjà évoqué ici, mais qui vaut clairement le détour.

En effet, un habitant originaire de la ville de Rawlins aux États-Unis a eu la surprise de découvrir qu’une route de sa ville avait… disparu de Google Maps. Oui, carrément. Et le plus fou, c’est que le bug s’étend sur plusieurs dizaines de mètres… et dans l’axe principal de la ville.

3/ Le « lac aux dix rivières »

Il y a comme un petit souci de label ici, non ?

Crédits Google Maps

Cette fois, c’est un problème de label qui a été relevé dans un lac allemand.

Le lac en question se situe au nord-est de Flogeln et il laisse apparaître une dizaine de labels de rivières différentes. Surprenant, n’est-ce pas ? En réalité, pas tant que ça. Plusieurs rivières et canaux locaux mènent en effet au lac et ces labels leur appartiennent. Toutefois, ils auraient normalement dû se limiter aux canaux eux-mêmes et ne pas apparaître au-dessus du lac. Il semblerait cependant que les algorithmes de Google Maps se soient un peu emmêlé les pinceaux en ratissant la zone.

4/ La région aux deux saisons

Il se passe de drôles de choses dans cette région

Crédits Google Maps

Encore un bug que l’on n’a pas l’habitude de voir tous les jours. Si vous vous rendez dans la région de Doldenhorn en Suisse et que vous activez la vue satellite, alors vous aurez une surprise de taille.

En effet, deux saisons semblent s’opposer dans cette région. La partie gauche de la carte montre des montagnes verdoyantes comme seule la Suisse en possède alors que la partie de droite est enfouie sous une épaisse neige.

Si ce glitch peut surprendre, il est facilement explicable. Google ne se fournit pas chez un seul prestataire et les vues satellites composant ses cartes proviennent ainsi de plusieurs fournisseurs. Et il arrive, parfois, qu’elles ne soient pas toutes capturées à la même époque.

5/ L’homme écrasé

Drôle de scène, non ?

Drôle de scène, non ?

On se rend cette fois au Royaume-Uni, et plus précisément dans la ville de Doncaster.

C’est en effet dans une de ses rues que vous pourrez croiser un bug du même type que le premier de cette sélection. Un homme attendant sur le bord de la route a en effet été dupliqué lors de l’élaboration du panorama Google Street View et son clone a ensuite été fusionné avec la route, comme s’il avait été écrasé par un semi-remorque passant dans le coin.

Cerise sur le gâteau, l’homme a en plus le regard tourné vers son clone, ce qui rend la scène un peu plus cocasse.

À lire aussi : 4 fois où Google Maps s’est complètement planté

Mots-clés googlegoogle maps