5 autres mystères célèbres que la science a aussi pu expliquer

Si vous avez aimé notre premier volet des 5 mystères célèbres que la science a pu expliquer, ce second volet promet aussi de satisfaire votre curiosité ! Sans plus attendre, découvrons la suite des mystères que la Science a réussi à élucider.

La première partie du dossier vous attend à cette adresse. Elle vous permettra de découvrir 5 autres mystères que la science a réussi à élucider.

Une main derrière un drap
Image par Free-Photos de Pixabay 

1. Le vaisseau fantôme « Le Hollandais volant »

Comment ne pas évoquer le mystère des bateaux fantômes dans notre liste ? Le Hollandais volant y figure justement. Appelé également le « Voltigeur hollandais » ou « flying Dutchman », il s’agit du plus célèbre des vaisseaux fantômes. Les observations de ce bateau fantôme remontent aux années 1600 et ont persisté jusqu’au 20e siècle.

Les marins ont émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un ancien navire marchand hollandais condamné à naviguer sur l’océan pour l’éternité et que le voir était de mauvais augure.

Mais les navires fantômes, villes fantômes ou encore îles fantômes seraient une illusion d’optique commune dénommée « Fata Morgana », en référence à la sorcière de la légende du roi Arthur qui peut créer des illusions séduisantes. Cette illusion d’optique serait due à la façon dont notre œil perçoit la lumière lorsqu’elle traverse des espaces de densités différentes. En effet, l’air est relativement frais à la surface de l’océan. Mais au-dessus de cette couche d’air frais se trouve une couche d’air plus chaude. Cette différence de température crée alors des couches atmosphériques de densités différentes et lorsque la lumière les traverse, elles se courbent ou se rétractent.

Pour l’œil humain, la réfraction peut faire apparaître un objet à la surface de l’eau comme s’il flottait dessus.

2. Les crânes de cristal

Qui n’a jamais entendu parler des fameux crânes de cristal ? Ces morceaux de quartz sculptés en forme de crâne humain seraient originaires des civilisations mésoaméricaines précolombiennes comme les Aztèques, les Mayas, les Toltèques ou encore les Olmèques.

Certains croyaient que ces curiosités pouvaient conférer des pouvoirs psychiques à leur détenteur tandis que d’autres pensent qu’ils sont d’origine extraterrestre.

Mais rien de tout cela n’est vrai puisque des archéologues modernes ont affirmé que ces fameux crânes n’ont pas été découverts sur un site archéologique mésoaméricain authentique. De plus, ces crânes ont été fabriqués avec des équipements plus récents du 19e siècle et non à partir d’outils en pierre, en bois ou en os. Enfin, ce quartz provient soit du Brésil ou de Madagascar. Et aucun de ces deux pays n’a abrité des civilisations mésoaméricaines.

3. Le Triangle des Bermudes

Le Triangle des Bermudes fait partie des mystères qui suscitent le plus de curiosités. En effet, cette zone triangulaire de l’océan Atlantique a déjà vu la disparition d’au moins 50 navires et 20 avions.

A tel point que beaucoup ont érigé les plus folles hypothèses à son sujet comme un lien avec la cité perdue de l’Atlantis ou encore la présence de monstres marins ou d’extraterrestres.

Il faut savoir que le mystère à propos de ce Triangle remonte à un article de l’écrivain de science-fiction Vincent Gaddis. Plus tard, le pilote et auteur Larry Kusche, a décidé d’effectuer des recherches sur ces disparitions. Il a découvert que celles-ci ne se sont pas réellement produites dans ledit triangle. De plus, selon Kusche et des chercheurs du National Oceanographic and Atmospheric Administration (NOAA), les catastrophes maritimes se produiraient au même rythme dans le Triangle des Bermudes que partout ailleurs.

4. Le « Suaire de Turin »

Pour de nombreux chrétiens, le Suaire de Turin est le linceul – un morceau de tissu de lin – qui a servi à envelopper le corps de Jésus pour l’enterrement. Le linceul présenterait également une image de Jésus lui-même ou d’une tache de sang incroyablement détaillée laissée par le corps de Jésus. Depuis 1578 , le linceul réside dans la cathédrale de San Giovanni Battista à Turin, en Italie, où il attire des milliers de visiteurs chaque année.

Mais la Science dit autre chose. En effet, la datation au carbone a révélé que le Suaire de Turin ne pouvait pas être le linceul funéraire de Jésus.

Bien que la Bible ne précise pas quand Jésus est mort, la plupart des érudits s’accordent à dire que c’était l’année 33 après JC. En 1988, la datation au carbone a pourtant révélé que le Suaire de Turin est originaire du Moyen Âge. Les médecins légistes ont ensuite examiné les éclaboussures de sang et ont révélé qu’ils avaient été créés par une personne assise dans différentes positions et non, par un cadavre.

5.  Les OVNIs près de la zone 51 ?

En 1947, un homme dénommé Mac Brazel et son fils Vernon ont affirmé avoir découvert les restes d’un vaisseau spatial à 128 km au nord de Roswell. Ils les ont emmenés au terrain d’aviation militaire de Roswell et un officier du renseignement de l’Air Force a déclaré à un journal local qu’il s’agissait d’un objet volant non identifié.

Les rumeurs et spéculations se propagèrent comme des grains de sable.

Pourtant, il semblerait que les Etats-Unis aient, à l’époque, mené un projet de recherche top secret appelé « projet Mogul » qui consistait à développer de grands ballons météorologiques à haute altitude pour surveiller les essais nucléaires soviétiques. Le vaisseau spatial extraterrestre trouvé par les Brazel serait l’un de ces ballons qui étaient suffisamment grands pour ressembler à des vaisseaux. Quant à l’officier du renseignement, il aurait juste brouillé les pistes du projet Mogul en parlant d’objet non identifié.