5 conseils pour éviter de vous faire pirater votre compte PayPal

Avira vient de publier une étude intéressante dispensant 6 conseils incontournables pour vous aider à protéger votre compte PayPal. Et la plupart de ces conseils peuvent aussi s’appliquer aux comptes que vous avez ouverts sur d’autres plateformes.

PayPal est arrivé sur le marché à la fin des années 90 et le service s’est rapidement imposé sur la toile. Il faut dire aussi qu’à l’époque, de nombreux internautes étaient réticents à l’idée de saisir leurs informations bancaires sur des sites.

Un cadenas fixé sur une porte
Image par Omar González de Pixabay

Le succès a été immédiat et le service s’est rapidement imposé dans le quotidien des internautes.

Mais voilà, aussi sécurisé soit-il, il est tout de même important de bien se mettre en tête qu’un piratage est toujours possible. Avira a donc publié une étude lisant 6 conseils incontournables à appliquer pour vous éviter bien des mauvaises surprises. Nous en avons retenu quatre, que nous avons ensuite complétés avec un cinquième conseil.

Conseil 1 : Activer l’identification à deux facteurs

Cette option tend de plus en plus à se démocratiser, et c’est une excellente chose : l’identification à deux facteurs permet en effet de se prémunir contre la plupart des attaques.

De base, le concept est assez simple. Plutôt que de protéger votre compte avec un simple mot de passe, il s’agit d’ajouter une couche supplémentaire de sécurité en introduisant une nouvelle variable dans l’équation : un code sécurisé unique.

Pour activer cette option, rien de compliqué :

  1. Lancez votre navigateur préféré ;
  2. Connectez-vous à PayPal ;
  3. Cliquez sur la molette en haut ;
  4. Cliquez sur l’onglet “sécurité” ;
  5. Cliquez sur le bouton “configurer” de “vérification en 2 étapes” ;

A partir de là, PayPal va vous proposer deux options : une identification par SMS ou par un logiciel dédié. Si vous optez pour le premier choix, alors vous recevrez un code par SMS à chaque fois que vous vous connecterez depuis un appareil que PayPal ne connaît pas.

Conseil 2 : Choisir un mot de passe fort

C’est une question de bons sens, plus votre mot de passe sera facile à trouver et plus votre compte PayPal sera exposé.

La première chose à faire sera donc d’opter pour un mot de passe fort, soit un mot de passe composé de lettres, de chiffres et de caractères accentués. Un mot de passe qui devra de préférence être unique.

Très bien, mais comment le mémoriser alors ? Si vous ne voulez pas vous casser la tête, le mieux sera de passer par un gestionnaire de mots de passe. Chrome, par exemple, en intègre un. Même chose pour macOS. Et si vous préférez vous tourner vers une solution tierce, alors vous pouvez aller voir ce que proposent Dashlane ou encore Lastpass.

Conseil 3 : Toujours vérifier la provenance des courriels de PayPal

PayPal vient de vous envoyer un mail vous disant que vous avez reçu une véritable fortune et vous proposant simplement de cliquer sur un lien pour la récupérer ? Vous êtes sans doute la cible d’une tentative de phishing, ou alors vous avez beaucoup de chance.

Dans les deux cas, la première chose à faire sera bien entendu de vérifier l’adresse de l’expéditeur du message, pour vous assurer que ce dernier provient bien des services de PayPal.

Précisons d’ailleurs que des plateformes comme Gmail intègrent de puissants outils pour se prémunir du phishing. Cela étant, il ne faut pas uniquement vous reposer sur des algorithmes. Fiez-vous aussi à votre propre jugement.

Conseil 4 : Ne pas activer l’identification automatique sur un ordinateur partagé

Encore une fois, c’est une question de bon sens. Si vous vous connectez à votre compte PayPal depuis un ordinateur public, comme par exemple un poste installé dans une médiathèque, ne cochez surtout pas la case permettant de garder la connexion active.

Si vous le faites, alors la personne qui passera derrière vous pourra à son tour accéder à votre compte… et émettre des paiements en votre nom.

Conseil 5 : Protéger son ordinateur, son smartphone et sa tablette

Ce conseil n’est pas donné par Avira, mais par votre humble serviteur.

Protéger l’accès à son compte PayPal, ou à n’importe quel autre compte, sans en faire autant pour son smartphone, sa tablette ou son ordinateur, relève de la folie.

Et ce pour une raison simple : votre compte PayPal a de bonnes chances d’être enregistré sur votre terminal. Et si le terminal en question est accessible facilement, alors des personnes peu recommandables pourront aussi accéder à votre compte ! Choisissez donc un mot de passe fort ou, éventuellement, optez pour une identification par biométrie.

Et par pitié, évitez les “123456” et consorts.

Et les outils de sécurité, alors ?

Dans son communiqué de presse, Avira conseille aussi d’installer une suite de sécurité. Et il conseille bien entendu la sienne. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, d’autant que la suite de l’éditeur a la bonne idée d’intégrer à a fois un gestionnaire de mots de passe et un VPN.

Maintenant, sachez une chose : ce n’est pas parce que vous installez un outil de sécurité que vous pouvez tout vous permettre. Il est indispensable de toujours rester vigilant et de garder en tête que la principale faille, en informatique, se trouve entre l’écran de l’ordinateur, du smartphone ou de la tablette et le dossier de la chaise.

Mots-clés paypal