5 conseils pour mieux parler en public

Selon les statistiques, environ 15 à 30 % de la population aurait des problèmes d’angoisse de la parole. C’est en effet l’une des craintes sociales les plus courantes, surtout dans le monde du travail.

Beaucoup de gens pensent que la peur de parler en public est simplement liée à la timidité. Selon John Bowe, journaliste primé et formateur en discours, pour impressionner son audience, il n’est pas nécessaire de changer de personnalité ou d’émotions. Le plus important, c’est en fait de comprendre les personnes qui écoutent. Pour ce faire, il faut se mettre à la place du public qui est en train de vous écouter.  

Un microphone installé sur une estrade
Crédits PIxabay

Ces quelques conseils vous aideront à mieux vous exprimer lorsque vous devrez parler en public, que ce soit lors d’une réunion, d’un entretien d’embauche ou lors  d’une présentation.

A lire aussi : 7 conseils pour bien démarrer sur Hadès

Saluer le public

Avant de commencer un discours, il est essentiel de saluer son public. En effet, si un orateur entre sur scène et commence directement à parler de son sujet, le public pourrait penser que celui-ci ne lui donne pas de l’importance.

Ainsi, avant de commencer, saluer le public en adressant par exemple un signe de tête, en disant bonjour ou en le remerciant de sa présence lui donnera l’impression que vous reconnaissez son existence.

Entrer directement dans le vif du sujet

Beaucoup de personnes ont du mal à se concentrer quand le discours est trop long. De ce fait, il faut éviter au maximum les bavardages, surtout quand cela n’a rien à voir avec le sujet.

Pour que le public soit bien impliqué, il faut l’aider à se concentrer en commençant directement par expliquer le sujet que l’on va aborder, son importance pour eux, et comment vous comptez faire pour  occuper le temps qui vous est imparti. Fixer des attentes aide les gens à se détendre et à apprécier le moment. 

Etre lisible

Lorsqu’on parle devant un public, que ce soit lors d’une réunion virtuelle ou sur scène, il est important de tout faire pour que les gens arrivent à suivre ses idées. Pour ce faire, il faut réduire au maximum le travail cognitif qu’ils doivent fournir pour vous voir et vous entendre.

Pour que le public puisse bien vous comprendre, ne parlez pas trop vite et utilisez des mots, des phrases et des paragraphes courts. Veillez à ce que vos slides soient faciles à lire. D’autre part, évitez les mots de remplissage comme « hum » ou « euh », et d’autres expressions qui auront pour effet d’alourdir votre message lorsqu’elles sont utilisées de manière excessive.  

Partager ses pensées et ses ressentis

Présenter des diapositives les unes après les autres en tournant le dos à son audience pour réciter ce qu’il y a déjà sur les diapositives n’est pas la meilleure manière de transmettre son message. Toutes ces informations peuvent tout simplement être envoyées par e-mail. Ce qui est nécessaire lors d’une présentation, c’est de créer un contact humain. L’objectif est que les spectateurs puissent au moins savoir ce que vous pensez et ressentez à propos de ce que vous êtes en train d’exposer.

D’ailleurs, les gens voudront certainement savoir comment vous pensez qu’ils devraient penser par rapport au sujet. Votre tâche consistera donc à donner un sens aux informations que vous partagez, en expliquant ce qu’elles signifient exactement pour vous, votre entreprise ainsi que ceux qui vous ont demandé d’en parler.

Bien terminer son discours

Quel que soit le type de discours que vous allez faire, sa qualité dépendra toujours de votre conclusion. L’une des meilleures façons de bien présenter une conclusion est de la rédiger à l’avance et de l’apprendre par cœur.

Dans la conclusion, rappelez à l’auditoire le sujet du discours et faites en même temps un appel à l’action. Pour terminer, donnez-leur quelque chose qu’ils pourront retenir tout en n’oubliant pas de garder le contact visuel.