5 raisons qui m’ont fait craquer pour la Freebox Mini 4K

Free a présenté au début de la semaine une nouvelle box positionnée sur l’entrée de gamme, en remplacement de la Crystal. La Freebox Mini 4K, c’est son nom, a évidemment fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours et vous n’êtes sans doute pas qu’elle est disponible pour tous les abonnés depuis la fin de semaine dernière. J’ai évidemment cédé à ses avances et voici les 5 raisons qui m’ont fait craquer pour elle.

Il paraît que tous les goûts sont dans la nature. J’en suis convaincu et certain(e)s d’entre vous ne verront sans doute pas les choses comme moi. C’est une bonne chose, et sachez que je suis tout à fait ouvert à la discussion. En attendant, sachez que les caractéristiques de la Freebox Mini 4K figurent dans cet article.

Pourquoi acheter une Freebox Mini 4K

J’ai commandé une Freebox Mini 4K et voici les raisons qui m’ont poussé à sortir la carte bleue.

Elle est toute petite

La première raison qui m’a poussé à acheter une Freebox Mini 4K, ce sont ses dimensions. Elle est effectivement beaucoup plus petite que la V5 et elle va donc me permettre de gagner pas mal de place dans mon meuble TV.

Fantastique, et le plus beau dans l’histoire c’est que je vais même pouvoir la caser au fond d’un tiroir puisque sa télécommande ne fonctionne plus par infra-rouge mais par ondes radio. Bon, après, faut voir si le WiFi suivra.

Elle est propulsée par Android TV

J’ai très envie de tester Android TV depuis qu’elle a été annoncée par Google l’année dernière, mais je n’avais pas non plus envie d’acheter un boitier à part pour profiter de ses fonctionnalités.

Grâce à la plateforme, je vais pouvoir personnaliser la Freebox Mini 4K en fonction de mes attentes, mais aussi de celles de toute la famille. Mes belles-filles n’auront plus besoin d’allumer la Wii U pour profiter de Netflix et elles pourront aussi regarder les dernières vidéos de Cyprien grâce à l’application YouTube.

Elle peut streamer du contenu vidéo en 4K

Beaucoup de gens pensent que la 4K ne sert à rien. Pire, certains lui prédisent carrément le même avenir que les films en trois dimensions.

Je ne suis pas d’accord avec eux. La 4K n’est pas une fonction, c’est un format et il finira par s’imposer sur le marché comme le 1080p l’a fait avant lui. Le jour où ce sera le cas, je n’aurais pas besoin de changer de box.

Elle est compatible Google Cast

Je possède un Chromecast depuis le tout premier jour. Bon, Google m’en avait donné un, alors ça aide un peu, mais il n’a eu aucun mal à s’imposer dans mon salon. Je l’ai même longtemps utilisé pour diffuser les vidéos de vacances stockées sur mon NAS, si vous voulez tout savoir.

Mais voilà, mine de rien, le petit coquin monopolise un des ports HDMI de ma télévisions et la Freebox Mini 4K va donc me permettre de gagner un peu de place là aussi.

Elle peut faire office de media center

Android TV oblige, la Freebox Mini 4K peut faire tourner toutes les applications disponibles sur la boutique de Google. Cela vaut pour Netflix, bien sûr, mais aussi pour Plex ou même Kodi.

Grâce à elle, je n’aurais donc pas besoin d’investir dans un équipement supplémentaire pour profiter de mes photos et de mes vidéos de vacances sur ma télévision. Mieux, ma femme et nos filles vont même pouvoir se passer de moi.

Est-elle parfaite pour autant ?

Attention cependant à ne pas vous méprendre. La Freebox Mini 4K est loin d’être parfaite. Tenez, par exemple, elle n’embarque pas de disque dur externe et vous devrez donc lui coller une clé usb ou une carte SD pour enregistrer vos émissions préférées.

Pire, sous le capot, on ne trouve pas du WiFi 802.11ac, mais du WiFi 802.11n. Incroyable, d’autant que le Freebox Server, lui, a ben droit à ce standard en natif.

Mais la plupart des critiques se concentrent finalement sur sa plateforme. Beaucoup accusent Free de faire entrer le loup (Google) dans la bergerie (nos salons). Grâce à la Mini 4K, la firme sera potentiellement capable de tout savoir sur nos loisirs et sur nos passes-temps. Je ne suis pas forcément de leur avis, mais il faut tout de même bien garder cette idée en tête avant de se lancer.

Et puis, il y a la question du coût. La Freebox Mini 4K m’a couté 50 euros, et 19 euros en frais de port, soit un total de 69 euros. Et ce alors même que je suis client chez Free depuis de longues années. Je m’attendais à un geste de la part de la firme. Grosse déception.

Mots-clés freefreebox mini 4k