5 traits de caractère qui font de vous une personne extraordinaire… selon un agent du FBI

Chacun est l’acteur de sa propre vie et, le plus souvent, nous avons le sentiment d’être à part des autres. Mais pensez-vous être réellement une personne si extraordinaire que ça ? Un ancien agent du FBI tient peut-être un début de réponse.

Joe Navarro a travaillé pendant 25 ans pour le FBI. 25 ans à étudier ses semblables et à analyser la moindre de leur réaction. Et fort de toute cette expérience, il a listé dans un article publié le mois dernier les 5 traits de caractère qui permettent, d’après lui, de distinguer les gens extraordinaires du reste de l’humanité.

Une personne sautant en l'air
Image par lena dolch de Pixabay

Et devinez quoi ? Ces derniers n’ont absolument rien à voir avec les diplômes, le salaire, le niveau d’éducation ou encore les prouesses physiques. Explications.

A lire aussi : 7 signes montrant que votre enfant est plus intelligent que la moyenne

1/ La maîtrise de soi

Pour cet ancien agent du FBI, les personnes extraordinaires ont pour première qualité d’être pleinement maîtresses d’elles-mêmes.

Et ce pour une raison finalement assez simple. Sans maîtrise de soi, on ne peut pas donner le meilleur de soi-même. Ce n’est en effet pas en paniquant ou en étant terrassé par la peur que l’on peut réfléchir posément à la résolution d’un problème.

Ce n’est cependant pas le seul point à prendre en compte. Joe Navarro pense en effet que la maîtrise de soi permet d’identifier plus facilement nos forces et nos faiblesses. En d’autres termes, elle permet de mettre le doigt sur nos failles et de les corriger.

La bonne nouvelle, c’est que cette aptitude n’est pas innée. Elle se travaille. L’ancien agent recommande donc aux gens souhaitant l’acquérir de commencer par identifier les domaines ou les compétences qui leur font défaut et de réfléchir à un moyen de les corriger.

2/ Le sens de l’observation

L’être humain n’est pas une entité flottant au petit bonheur la chance dans le néant. Il s’inscrit dans un contexte, dans un environnement.

Pour Joe Navarro, il est donc indispensable d’apprendre à observer ce qui nous entoure. Du moins si l’on souhaite se dépasser et, qui sait, devenir une personne extraordinaire.

Il précise d’ailleurs que le sens de l’observation est une compétence qui doit se travailler et qui ne se limite pas à notre environnement. Si observer ce qui nous entoure est important, il faut aussi savoir se focaliser sur nos semblables pour apprendre à mieux les lire.

Mais surtout, en travaillant votre sens de l’observation, vous allez aussi pouvoir développer de nouvelles compétences, comme votre esprit de déduction par exemple, ou même votre capacité à prioriser certains éléments par rapport à d’autres.

3/ La communication

L’être humain n’est pas uniquement un animal doué de raison, c’est surtout un animal communiquant. Au même titre que les abeilles ou les fourmis, nous n’avons réussi à survivre qu’en nous regroupant et en échangeant rapidement des informations cruciales.

Joe Navarro met l’accent sur ce point dans son article et il indique ainsi que le sens de la communication fait aussi partie des compétences à acquérir pour devenir une personne extraordinaire.

Et pas seulement pour l’échange en lui-même. Une personne souhaitant améliorer sa capacité à communiquer va en effet apprendre à mieux contrôler ses émotions, mais aussi à créer des liens avec ses semblables. Plus important, en apprenant à communiquer, elle va aussi apprendre à écouter au lieu d’entendre.

L’ancien agent précise d’ailleurs que le contenu de la communication compte presque moins que sa forme. Il recommande ainsi d’être attentif aux mots utilisés, à la fréquence à laquelle ils sont utilisés, mais aussi au ton employé par les personnes avec lesquelles nous échangeons.

Il peut d’ailleurs être intéressant d’ajouter que la communication n’est pas toujours uniquement verbale. Observer les gestes et les mimiques des personnes se trouvant en face de vous peut aussi aider à mieux les comprendre et à lire par delà de leurs propos.

4/ La capacité d’action

Pour Joe Navarro, une personne extraordinaire est aussi une personne qui sait agir au bon moment.

Mais attention, car d’après lui, cette aptitude dépend principalement des trois autres. Il est en effet impossible d’agir de la bonne manière sans être maître de soi, sans observer ce qui nous entoure et sans avoir suffisamment d’informations.

Plus globalement, pour l’ancien agent du FBI, les individus exceptionnels se posent quatre questions avant d’agir :

  • Mes actions renforcent-elles la confiance ?
  • Mes actions ajoutent-elles de la valeur ?
  • Mes actions ont-elles des conséquences positives ?
  • Mes actions profitent-elles aux autres ?

On remarquera d’ailleurs que ces quatre questions sont principalement tournées vers autrui. Les personnes extraordinaires doivent donc plus globalement s’assurer que leurs actions sont désintéressées.

5/ Le confort psychologique

Ce sera sans doute l’aptitude la plus difficile à acquérir. Les individus extraordinaires ont ceci en commun qu’ils sont parvenus à atteindre une certaine forme de confort psychologique.

En d’autres termes et comme le précise Joe Navarro, ils sont dans un état où ils sont parvenus à répondre à tous leurs besoins. Un état de sérénité qui va leur permettre de prendre des décisions plus sensées et plus pertinentes.